Euro Cargo Rail se réorganise autour de trois corridors


Euro Cargo Rail tourne la page de son plan social lancé il y a un an. La filiale française de fret ferroviaire du groupe Deutsche Bahn s’appuie sur une nouvelle organisation. Ses mots d’ordre, simplification des procédures et performance des trafics autour de trois corridors : Atlantique, Méditerranée et Nord.


L'entreprise vise 2 à 5 % de croissance annuelle jusqu’en 2020 © ECR
L'entreprise vise 2 à 5 % de croissance annuelle jusqu’en 2020 © ECR
De la prise de commande à la mise en exploitation des trains, Euro Cargo Rail (ECR) a recentré sa production sur les trajets longue distance. Autour de trois corridors –  Atlantique, Méditerranée et Nord – ils traversent la France et desservent ses principaux points frontaliers.
"Sont privilégiés les trafics durables et rentables, renforçant la densité du réseau", déclare l’entreprise ferroviaire. Au moyen d’un centre de production dédié, chaque corridor fonctionne de manière autonome et est responsable de bout en bout de l’acheminement des trains dans sa zone. Pour accompagner ce plan de transport, l’organisation interne d’ECR a été repensée et a entraîné la fusion des métiers dans chaque centre de production. "Auparavant, neuf métiers intervenaient successivement dans la planification et le suivi des circulations. Il n’y en a aujourd’hui plus que deux, pour plus d’efficacité et de réactivité. Il y a le gestionnaire pré-opérationnel, qui adapte le plan de transport théorique aux commandes clients et prépare les plannings, et le gestionnaire opérationnel qui se concentre sur la gestion du plan de transport de bout en bout".

Redéploiement des services

Recentré sur les trafics denses, ECR ambitionne un retour à une "croissance stable, maîtrisée et durable" de l’ordre de 2 à 5 % par an jusqu’en 2020 : "Les clients devraient eux-aussi tirer parti de ce changement par une qualité de production améliorée, plus de vitesse et de fiabilité dans la transmission des informations".

"Lancement de navettes entre l’Allemagne et l’Espagne"


Sur cette base, l’entreprise ferroviaire annonce un redéploiement de ses services. Sur l’axe Méditerranée, par exemple, une navette régulière sera prochainement lancée permettant de faire circuler, toutes les six heures, des wagons conventionnels et intermodaux entre l’Allemagne et l’Espagne. Autre piste poursuivie, la réalisation de trains au gabarit P400, "qui a l’avantage de diminuer les coûts, notamment de chargement, mais se trouve pénalisé par certaines spécificités du réseau français". Après des tests probants entre Forbach et Perpignan, ECR inaugurera cinq rotations hebdomadaires sur cet axe en 2018.
Annoncé le 6 décembre 2016, le plan social mis en œuvre par ECR a été justifié par la perte cumulée de 63 millions d’euros entre 2013 et 2016. Sur un effectif de 1.150 personnes, 300 postes ont été supprimés, via reclassement pour la majorité, dont 150 conducteurs, 70 agents de maintenance et 80 sédentaires de son siège parisien.

Érick Demangeon

Vendredi 29 Décembre 2017



Lu 1180 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy