Eurofos investit 71 millions d'euros sur le terminal Méditerranée


L'opérateur Eurofos, qui exploite à Fos le terminal de Méditerranée, a engagé un programme d'investissement de 71 millions millions d'euros dans la modernisation des infrastructures et l'acquisition de matériels. L'entreprise prévoit une seconde tranche de plus de 20 millions d'euros supplémentaires qui devrait être validée sous peu dans l'objectif de continuer à anticiper le potentiel de développement du plus grand terminal français.


L'escale inaugurale du service Mina opéré par UASC et Hanjin © Eurofos
L'escale inaugurale du service Mina opéré par UASC et Hanjin © Eurofos
Avec un investissement global de 93 à 94 millions d'euros, dont une première tranche s'élevant déjà à 71 millions d'euros, Nicolas Gauthier, le gérant d'Eurofos, prévoit de "moderniser des terre-pleins vétustes, refaire la "gate" (la zone d'accès aux camions, NDLR), acquérir de nouveaux cavaliers, améliorer les conditions de travail des salariés, construire de nouveaux équipements destinés aux ateliers de maintenance et bâtir une nouvelle zone pour le conventionnel destinée à traiter les bobines acier et le CFS, se doter d'un équipement ferroviaire adapté, et garantir la sécurité aux passagers en assurant la séparation des flux".
Selon le patron de l'opérateur filiale de Portsynergy (lui-même filiale de la société émiratie DP World et de Terminal Link, filiale du groupe CMA CGM et de China Merchants Holdings), le montant de l'enveloppe débloquée et celui qui ne va pas tarder à être validé illustrent "la confiance qu'inspire le port de Fos", le "plus grand terminal de France" et ses 82 hectares de superficie.

Cinq services de retour en quelques mois

Dans le secteur du conteneur, Nicolas Gauthier souligne que le trafic est passé en un an, en cumul sur les neuf premiers mois de l'année, de 214.000 EVP à 229.000 EVP. Une croissance de 7 % qu'il attribue au "levier reconquête". Car l'opérateur a bénéficié du retour de certaines lignes à Fos. Chez Eurofos, il les chiffre au nombre de cinq. Après le Amerigo Express de CMA CGM, en partenariat avec l'allemand Hapag-Lloyd, puis le service Méditerranée d'Arkas et de Turkon, avec CHL et CSAV, il mentionne le retour en juillet de la ligne Mina-IMU opérée par UASC et Hanjin entre l'Inde, le golfe Persique et la côte Est des États-Unis, le service Algérie d'Arkas et la nouvelle ligne Méditerranée orientale de la compagnie turque depuis septembre.
Le gérant d'Eurofos, ex-dirigeant du Grand Port maritime de La Rochelle, insiste sur la fluidité du terminal de Méditerranée. "Nous avons amélioré notre productivité de 25 %", se félicite-t-il, rappelant qu'"il existe encore de la marge de progression".

"Productivité en hausse de 25 %"


Nicolas Gauthier souligne que le programme d'investissements décidé par les propriétaires de l'opérateur vise à accompagner la croissance du conteneur. "Nous avons besoin à Fos d'infrastructures de grande qualité".
Eurofos souhaite également développer le conventionnel et de nouvelles activités, telles que les bobines d'acier et les tuyaux. L'entreprise emploie aujourd'hui 200 salariés et reste l'actionnaire principal du Groupement des employeurs de main-d'œuvre de Fos (Gemfos), avec 476 dockers employés. Reste à savoir quand le levier de croissance réapparaîtra.

Vincent Calabrèse

Mardi 22 Octobre 2013



Lu 804 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy