Favoriser activement les transports les moins polluants



© Réseau Action Climat
© Réseau Action Climat
Le gouvernement doit réduire la place de la voiture et favoriser activement les transports les moins polluants, au nom du climat et de la santé, ont appelé mercredi 23 mai les grandes ONG environnementales, avant la présentation prochaine du projet de loi sur les mobilités. "C'est l'heure des choix (...) Il faut désormais orienter les investissements en priorité vers les modes de transport les moins polluants, les transports en commun, le vélo, et supprimer les subventions aux énergies fossiles et aux transports polluants", demande le Réseau Action Climat (France Nature Environnement, Oxfam, LPO, Greenpeace...). "Ce qui se prépare aujourd'hui est rétrograde", a estimé la présidente de la Fondation pour la nature et l'homme (FNH), Audrey Pulvar, fustigeant le "manque d'ambition manifeste de Matignon et le manque de moyens prévus par Bercy pour mettre en place le basculement du tout-voiture vers des modes de déplacement meilleurs pour la santé et la planète". De 1990 à 2015, la France a consacré 276 milliards d'euros au réseau routier, 78 milliards au ferroviaire, et aujourd'hui, pour la majorité d'actifs utilisant leur voiture chaque jour, les transports en commun font défaut, notent les ONG. Les associations soulignent les coûts cachés de la route : accidents (20 milliards d'euros annuels selon un rapport parlementaire), pertes d'heures de travail, impact sanitaire de la pollution... qu'il faudrait prendre en compte pour rendre plus juste la comparaison avec le rail.
"Si on avait une "Société des routes de France", comme on a la SNCF, et qu'on lui appliquait les mêmes règles comptables, elle serait bien plus endettée que la SNCF et il faudrait la fermer immédiatement !", a souligné le directeur du WWF, Pascal Canfin. "Il y a deux poids deux mesures. (...) Mettre les deux au même niveau permettrait d'enrichir le débat public". Les associations réclament l'adoption d'une "règle d'or" permettant d'abandonner tout projet autoroutier ou aérien néfaste au climat et à la santé, et la fin des avantages fiscaux pour les modes de transports les plus polluants, ce qui permettrait aussi de libérer des ressources. "Il faut investir dans les transports publics", qui risquent la saturation, a mis en garde Bruno Gazeau, président de la Fédération des associations des usagers des transports (Fnaut). Les ONG demandent un plan d'investissement pour les transports du quotidien, une régénération du réseau ferré péri-urbain pour désenclaver les territoires (estimée à 3 milliards d'euros annuels). Elles appellent aussi à un plan vélo (200 millions par an). Les transports restent le premier émetteur de gaz à effet de serre. Le futur projet de loi, qui fait suite aux Assises de la mobilité, vaste débat organisé cet automne, est attendu en juin.

AFP

Jeudi 24 Mai 2018



Lu 671 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy