Fécamp : le petit port tranquille


Avec ses accès difficiles et ses moyens limités, le port de Fécamp, situé sur le littoral cauchois entre le géant havrais, son voisin et Dieppe, continue en toute discrétion de tirer son épingle du jeu sans affoler les compteurs.


© Nautilus
© Nautilus
Au gré des aléas conjoncturels, le port de Fécamp voit son trafic global osciller entre 200.000 et 250.000 tonnes par an, généré par une poignée de trafics divers conventionnels "captifs" et alimenté par des unités jaugeant 6.500 tonnes de port en lourd ou 120 mètres de longueur au maximum. Jamais le "trou aux chiens" ne verra passer le moindre porte-conteneurs.

Fin septembre, le trafic général atteignait du port départemental (Seine-Maritime) concédé à la branche locale de la CCI Seine-Estuaire presque les 180.000 tonnes en très légère progression de 1,6 %.

Bois et papier à l'import

Les importations se tassaient légèrement (- 12,5 %) ce que compensait l’export, moins lourd en tonnage mais en forte progression (+ 88 %). Les sorties ne sont en effet représentées que par les panneaux de particules destinés au Royaume-Uni et fabriqués par le groupe local Linex et par des huiles venues de Belgique pour le groupe international Olvéa, spécialiste en huiles végétales et basé aux portes de Fécamp.

Les importations sont plus diversifiées et plus dépendantes de la conjoncture économique et de la santé des usines qu’elles alimentent. Les plus lourdes en tonnages demeurent les agrégats marins pour les deux sociétés locales Sodegraves et Ballastières Mercier appartenant au groupe Lhotellier.

Fin septembre, elles progressaient de 25 % à 75.500 tonnes portées par la reprise des activités de BTP. En revanche, les entrées de pâtes à papier, qui fournissent en matières premières une usine suédoise de la Sarthe en provenance d’Europe du Nord, chutaient de 80 %, à la différence des bois sciés venus également de Scandinavie, qui progressaient de 62,4 %.

Port à vocation régionale

Concernant la néphéline, matière première pour l’industrie verrière, grand classique des bilans fécampois, son trafic a également chuté, parti provisoirement à Honfleur. Le retour de ces tonnages traités par le même opérateur, Sea-Invest, est programmé. "Fécamp est un petit port à vocation régionale au service d’industriels régionaux du nord-ouest de la France.

Avec le département et la CCI, nous avons investi dans une grue mobile sur pneu Liebherr 150 rachetée au port de Dunkerque, souligne Nils Bénéton, directeur général de Sea-Invest France. Après quelques réparations, elle sera opérationnelle fin décembre. Nous avons également investi dans la rénovation de hangars.

Avec de bonnes capacités de stockage et l’espoir de services à venir pour le futur parc éolien situé en face du port, nous espérons développer les trafics et mener le port vers les 350.000 tonnes. Ces trafics de cabotage, c’est toujours des camions en moins sur nos routes".

Vincent Rogé

Lundi 8 Novembre 2021



Lu 15 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 7 Décembre 2021 - 16:55 Rouen : les agents maritimes s’en tirent bien


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal