FedEx dépasse relève ses objectifs annuels


Le groupe de messageries FedEx a annoncé des résultats trimestriels meilleurs qu'attendu et relevé ses objectifs financiers annuels, en raison de la bonne santé de l'économie américaine.


Les volumes de paquets livrés par FedEx ont augmenté de 6 % © FedEx
Les volumes de paquets livrés par FedEx ont augmenté de 6 % © FedEx
Le bénéfice net de FedEx a plus que triplé lors des trois mois achevés fin février et correspondant au troisième trimestre de son exercice fiscal 2018. Il est ressorti à 2,07 milliards de dollars, contre 560 millions à la même période lors de l'exercice précédent. Ce bond des profits a été alimenté par un gain fiscal exceptionnel de 1,53 milliard de dollars dû à la récente réforme fiscale adoptée aux États-Unis abaissant massivement les impôts pour les entreprises américaines.
Hormis cette cagnotte fiscale, FedEx a enregistré une performance trimestrielle bien meilleure qu'attendu. Le bénéfice par action ajusté, référence en Amérique du Nord, est ressorti à 3,72 dollars contre 3,11 dollars anticipés en moyenne par les analystes financiers. Le chiffre d'affaires trimestriel, tiré par les recettes générées par le fret et les activités des transports terrestres (FedEx Ground), a augmenté de 10 % à 16,5 milliards de dollars.
Les volumes de paquets livrés ont augmenté de 6 % lors des trois derniers mois et la facture de carburant et de kérosène a diminué, ces deux facteurs ont permis de limiter la perturbation des activités dans des États américains affectés par la mauvaise météo.
Cette progression des revenus est de nature à rassurer les marchés, qui redoutent que les ambitions d'Amazon dans la logistique se traduisent par des pertes de parts de marché pour les "livreurs" classiques comme FedEx et UPS. À cet effet, FedEx a annoncé mardi 20 mars installer des points de vente dans 500 magasins Walmart aux États-Unis après un essai concluant dans 47 supermarchés du leader mondial de la distribution.

"Une performance trimestrielle bien meilleure qu'attendu"


Seul hic, ces investissements rognent les bénéfices et les marges de FedEx Express, branche de transport aérien et plus grosse division du groupe, ont fortement diminué. À Wall Street, après avoir nettement progressé, le titre reculait de 0,33 % à 251,55 dollars vers 21 h 45 dans les échanges électroniques suivant la clôture de la séance.

Prévisions annuelles relevées

La société de Memphis s'est toutefois montrée optimiste en relevant ses prévisions annuelles, en raison, explique-t-elle, d'une "amélioration de l'économie américaine". Le bénéfice ajusté par action annuel devrait se situer entre 15 et 15,40 dollars contre des attentes de 13,61 dollars. Sur le quatrième trimestre, il sera compris entre 5,59 et 5,99 dollars, contre 4,86 dollars escomptés en moyenne par les analystes.
Le PDG, Frederick Smith, s'est néanmoins dit inquiet des conséquences potentielles d'une guerre commerciale entre les États-Unis et ses partenaires commerciaux après que le président américain a décidé d'imposer de lourdes taxes douanières aux importations d'acier et d'aluminium et menace de tarifs tout aussi importants les importations de voitures. "Le protectionnisme est contre-productif pour la croissance", a déclaré Frederick Smith, dont le groupe livre des colis à travers le monde. "Le surplus commercial des États-Unis en termes de services a augmenté de plus de 300 millions de dollars lors des dernières années et FedEx en est un des grands gagnants".
Le dirigeant a également apporté son soutien aux employés du centre de tri FedEx de Schertz près de San Antonio, dans le Texas, où un colis a explosé mardi. Cet incident a fait un blessé léger. "Nous continuons d'assister les autorités" dans leur enquête, a-t-il ajouté sans autre détail.

AFP

Mercredi 21 Mars 2018



Lu 977 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy