Felixstowe : la grève, une addition plus lourde que prévu


La grève historique au port anglais de Felixstowe pourrait coûter cher à la Grande-Bretagne. Si les experts ne redoutent pas encore de réelles pénuries au Royaume-Uni, ils estiment que les consommateurs devraient se voir reporter des retards de livraison et des coûts supplémentaires.


© Port of Felixstowe
© Port of Felixstowe
La grève de huit jours ayant démarré le 21 août à Felixstowe devrait avoir un impact important pour le fret au Royaume-Uni. Au débrayage dans ce port, sur la mer du Nord, au nord-ouest de Londres, s'ajoutent ceux chez le géant du e-commerce Amazon ou dans le service postal Royal Mail. Conjointement, ces mouvements sociaux "auront un impact d'un milliard de livres sur le commerce et entraîneront des retards importants", pronostique la société de logistique Parcelhero.
Ces coûts supplémentaires seront probablement reportés sur les consommateurs, en pleine crise du coût de la vie dans le pays, avertit Parcelhero, en rappelant que "des conteneurs venus de pays comme la Chine ou le Japon arrivent quotidiennement à Felixstowe, acheminant électroménager, ordinateurs, vélos ou aliments congelés".
Jonathan Owens, qui enseigne la logistique à l'université de Salford, tempère l'impact d'une grève d'une semaine à Felixstowe, où selon lui les produits qui arrivent sont commandés très à l'avance et n'intègrent pas des chaînes de fabrication en flux tendu. "Il devrait y avoir assez de stocks dans les chaînes d'approvisionnement pour les produits clé", ajoute-t-il, soulignant cependant que les problèmes surviendront en cas de ruées d'achats de panique qui videraient les stocks rapidement.

"Des plans d'urgence mis au point par les distributeurs"

Le secteur du commerce veut pour sa part temporiser. Andrew Opie, directeur de l'alimentation et la durabilité à la BRC, l'organisation représentative, souligne que les distributeurs vont "mettre au point des plans d'urgence" pour réacheminer les conteneurs vers d'autres ports ou utiliser d'autres modes de transport". "Les produits frais alimentaires ne seront pas touchés car ils transitent massivement par Douvres", sur la Manche, ajoute-t-il.
Rainer Horn, un porte-parole de la compagnie maritime Maersk, le transporteur maritime situé au deuxième rang mondial, explique avoir "trois navires qui ont dû éviter Felixstowe pendant cette grève". "Ils vont décharger leur cargaison destinée au Royaume-Uni dans d'autres ports", notamment Londres, Anvers ou Le Havre, et parviendront au Royaume-Uni avec plus d'une semaine de retard.

"De complexes calendriers d'expédition internationale en décalage"


Les autres navires prévus ont vu leur arrivée soit avancée à Felixstowe soit retardée pour éviter la semaine de la grève, ajoute le porte-parole. "Nous essayons normalement de garder les navires sur leur rotation normale" car après avoir déchargé leur cargaison destinée à l'import, ils sont souvent prévus pour en réexpédier une autre à l'export, ce qui peut ainsi décaler de complexes calendriers d'expédition internationale", explique Rainer Horn.
La direction du port de Felixstowe dit travailler avec ses clients pour "atténuer les perturbations".
 

AFP

Jeudi 25 Août 2022



Lu 1250 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal