Felixstowe : un nouveau débrayage de huit jours prévu fin septembre


Les salariés du port anglais de Felixstowe prévoient une nouvelle grève d'une semaine après celle observée en août à la suite de l'échec des négociations salariales avec la direction. Un signe que les mouvements sociaux pourraient reprendre une fois les funérailles de la reine Elizabeth II achevées.


© Port of Felixstowe
© Port of Felixstowe
La direction du port de Felixstowe, premier port conteneurisé britannique, a interrompu la semaine dernière "de façon unilatérale les négociations salariales après avoir refusé d'améliorer son offre", a affirmé mardi 13 septembre le syndicat Unite.
D'après l'organisation syndicale, l'établissement portuaire anglais ainsi que le groupe chinois Hutchison Ports Holding, proposaient une hausse de salaires de 7 %. Un chiffre restant en décalage avec une inflation estimée à plus de 10 % au Royaume-Uni.

L'offre salariale rejetée

En réaction, le syndicat a sondé ses 1.900 membres parmi les 2.500 ouvriers portuaires. Les grutiers et les dockers ont rejeté l'offre salariale à 82 %. Huit jours de débrayage ont alors été décidés, du 27 septembre au 5 octobre, précise Unite. Il affirme que la semaine de grève observée au mois d'août a paralysé le port qui voit transiter sur ses quais à l'import environ la moitié des marchandises conteneurisées au Royaume-Uni.

La direction de l'établissement portuaire se dit "très déçue que Unite ait annoncé une nouvelle grève. Le processus de négociation collective a été épuisé et il n'y a pas de perspectives d'un accord avec le syndicat". Felixstowe affirme être "en train de mettre en œuvre une augmentation de 7% assortie d'une prime de 500 livres, rétroactives au 1er janvier".

La congestion portuaire alourdie en août

Pour trouver la parade au premier mouvement social qui avait bloqué pendant huit jours le premier port britannique, les principaux transporteurs maritimes mondiaux, tels que le danois Maersk et l'italo-suisse Mediterranean Shipping Company (MSC), devaient avoir recours à quelques alternatives.

Pour le service AE7, par exemple, reliant les ports chinois de Shanghai et Yantian et celui de Colombo (Sri Lanka), les compagnies devaient trouver le port allemand de Wilhemshaven ou recourir aux autres ports du Royaume-Uni. Mais ces solutions n'ont pas été suivies par tous.

Preuve que les transporteurs maritimes n'ont pas tous recouru aux solutions alternatives s'offrant à eux, la congestion portuaire s'est lourdement aggravée à Felixstowe à l'issue du débrayage de l'été, indique Vessels Value. Pour preuve, le temps d'attente s'est alourdi à Felixstowe. Alors qu'il s'élevait à dix heures au début du mois d'août, ce délai a triplé à la fin du mois. Pour mémoire, l'attente s'élevait à quarante heures en mars dernier. "Le volume important de conteneurs vides restant à quai ne va pas permettre à la direction du port de ramener dans les temps la congestion à la normale", observe toutefois Peter Williams, analyste chez Vessels Value.

Un phénomène que les professionnels britanniques de la grande distribution vont probablement surveiller de près à trois mois de l'envolée des dépenses de fin d'année, ajoute l'expert. Felixstowe a opéré au cours des douze derniers mois 713 porte-conteneurs. Ses infrastructures exploitées par l'opérateur chinois Hutchison lui permettent d'accueillir davantage de porte-conteneurs géants que les autres ports du Royaume-Uni.

AFP avec Vincent Calabrèse

Mercredi 14 Septembre 2022



Lu 1254 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal