Feu vert du parlement pour une écotaxe en Alsace


Le Parlement a définitivement adopté un projet de loi ratifiant trois ordonnances relatives aux compétences de la Collectivité européenne d'Alsace, qui vont lui permettre d'instaurer une écotaxe pour les poids lourds à partir de 2024.


Par un ultime vote au Sénat le 17 février 2022, le Parlement adopté le projet de loi permettant la Collectivité européenne d’Alsace d’instaurer une écotaxe pour les poids lourds traversant son territoire à compter de 2024.

La mise en œuvre de cette contribution locale "préfigurera bien les travaux pour les autres collectivités volontaires qui feront l'objet d'un processus ad hoc", a affirmé la secrétaire d'État chargée de la Biodiversité, Bérangère Abba, rappelant que la loi Climat "permettra d'exporter sa mise en place dans d'autres régions".

Créée en 2019, la Collectivité européenne d’Alsace (CEA) est formée des conseils départementaux du Bas-Rhin et du Haut-Rhin. Elle dispose de nouvelles compétences qui tiennent compte de la spécificité frontalière de l'Alsace. Les ordonnances organisent le transfert à la CEA et à l'Eurométropole de Strasbourg de la propriété des routes et autoroutes non concédées de leur territoire.

Après le fiasco d'une écotaxe nationale sous le quinquennat Hollande, elles vont surtout permettre la mise en place en Alsace d'une écotaxe locale sur le transport routier de marchandises, dans l'espoir de juguler le trafic de camions qui sature les axes du sillon rhénan.

L'Alsace est en effet victime du report d'une partie du transport de marchandises depuis l'Allemagne en raison d'une écotaxe mise en œuvre outre-Rhin en 2005, la "LKW-Maut". Résultat, les transporteurs préfèrent utiliser les routes françaises gratuites plutôt que de payer la taxe.

Pas de contrôles automatiques

Le Sénat, qui avait le premier examiné le texte en novembre, l'a adopté sans modifications en deuxième lecture, malgré les rectifications opérées par l'Assemblée nationale, afin de ne pas retarder son adoption. Les députés se sont notamment opposés à la possibilité de mettre en place des dispositifs de contrôle automatique qu'avaient votée les sénateurs en première lecture.

Le projet de loi a été définitivement adopté par 247 voix contre 66. Le groupe socialiste a été le seul groupe à s'y opposer.
"Enfin", s'est exclamé le centriste Claude Kern (Bas-Rhin), tandis qu'Elsa Schalck (LR, Bas-Rhin) affirmait qu'il "répond à une réalité territoriale frontalière", avec "des mesures attendues depuis fort longtemps par les Alsaciens".

Le socialiste Olivier Jacquin a en revanche dénoncé "le ferment de la division de la région Grand Est". Pour l'élu de la Meurthe-et-Moselle, "le défaut majeur" de ce texte est de déplacer le problème "du sillon rhénan au sillon lorrain". La Lorraine "subira le report de trafic", a-t-il affirmé.

Jacques Fernique (Bas-Rhin), dont le groupe écologiste a voté en faveur du texte, a plaidé pour "une taxe alsacienne d'un niveau équivalent à la taxe allemande".

AFP

Lundi 21 Février 2022



Lu 2289 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal