Fiscalité : feu vert du Parlement à un accord sur l'aéroport de Bâle-Mulhouse


Le Parlement a donné son feu vert à un accord sur la fiscalité spécifique applicable au sein de l'aéroport binational de Bâle-Mulhouse, qui met fin, selon le gouvernement, à une "incertitude fiscale et juridique" remontant à 1949.


L’EuroAirport de Bâle-Mulhouse, septième aéroport français pour le trafic de passagers © Mot
L’EuroAirport de Bâle-Mulhouse, septième aéroport français pour le trafic de passagers © Mot
Après une approbation au Sénat en novembre, les députés ont donné leur aval lundi 18 décembre à un accord signé en mars entre la France et la Suisse, qui prévoit d’appliquer à l’EuroAirport de Bâle-Mulhouse et à certaines des entreprises qui y sont implantées un mélange des règles fiscales des deux pays. Un tel accord avait été prévu dès 1949 lors de la signature de la convention bilatérale fixant les grandes lignes du statut de cet aéroport, mais jamais concrétisé, une situation "baroque", selon la présidente de la commission des Affaires étrangères, Marielle de Sarnez (MoDem).

Régime juridique binational

Créé au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, l'aéroport a la spécificité d'être situé intégralement sur le territoire français, mais d'être soumis à un régime juridique binational. Ce statut unique du septième aéroport français pour le trafic de passagers (7,3 millions en 2016), qui génère plus de 6.000 emplois directs, était devenu ces dernières années une source de contentieux entre les deux pays.
Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, a évoqué devant les députés "un moment un peu historique puisqu'il s'agit de mettre un terme à une situation d'incertitude fiscale et juridique qui dure depuis près de 70 ans". Cette incertitude était "de nature à empêcher un certain nombre de nouveaux investissements publics", a-t-il fait valoir, mettant aussi en avant une volonté d'éviter que "se développe une zone franche de fait, dans laquelle des entreprises n'auraient été soumises à aucune forme d'imposition ni en France ni en Suisse".

AFP

Mardi 19 Décembre 2017



Lu 569 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse