Fludis crée un nouveau concept de logistique urbaine décarbonée


Alliant un bateau fluvial entrepôt pour la préparation des tournées et des vélo cargos pour la livraison du dernier kilomètre, l’agence mobile de messagerie Fludis est en phase de test entre Gennevilliers et Paris avec trois chargeurs. Cette solution logistique urbaine 100 % électrique a été conçue pour naviguer sur la plupart des voies d’eau.


L'agence mobile de messagerie Fludis emploie un bateau-entrepôt électrique © Fludis
L'agence mobile de messagerie Fludis emploie un bateau-entrepôt électrique © Fludis
Pionnier en matière de logistique urbaine avec la création de La Petite Reine en 2001 et de Vert Chez Vous en 2011, Gilles Manuelle innove de nouveau avec sa société AMME porteuse d’une solution décarbonée au service de la mobilité durable en ville. Baptisée Fludis, elle a été présentée le 21 septembre à Paris en présence de ses actionnaires : Idec Groupe, la Banque des Territoires et le secrétariat général pour l’investissement via le programme "PIA-Ville de demain".
Soutenue aussi au plan financier par Voies navigables de France, la région Île-de-France, Haropa Ports-de-Paris et Manitou, la solution Fludis relève plusieurs défis. Son bateau fluvial entrepôt à propulsion 100 % électrique répond en effet à la pénurie d’immobilier logistique au cœur des villes tout en contribuant à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et atmosphériques.
Cet objectif est également respecté lors de la livraison capillaire au moyen de trente vélos utilitaires à assistance électrique (Cyclofret). Chacun de ces engins embarqués présente une capacité d’emport de 250 kg. Enfin, les grues intégrées au bateau-entrepôt le rendent totalement autonome et indépendant des outillages de manutention à quai.

Expérimentation en conditions réelles

Les différents composants de Fludis forment un nouveau concept de logistique urbaine décarbonée appelée Agence mobile de messagerie écologique (AMME). Lyreco, Ikea et Paprec ont d’ores et déjà été séduits par cette innovation et la testent depuis le 23 septembre. Les deux premiers l’utilisent pour livrer des colis et palettes chargés dès 5h30 du matin au port de Gennevilliers avant de rejoindre Paris par la Seine. Durant ce trajet massifié, jusqu’à 7 tonnes par voyage, les tournées de livraison des "Cyclofret" sont préparées à bord.
Dans Paris, le bateau-entrepôt marque quatre escales aux ports de Javel-Bas (15e arrondissement), Champs-Élysées (8e), Grands-Augustins (6e) et Henri IV (4e). Sur leurs quais, les vélo-cargo "pleins" sont débarqués, livrent leurs clients puis assurent, ensuite, une collecte de déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) légers pour Paprec. Plusieurs tournées de ce type peuvent être effectuées en une seule journée. Évitant le retour à vide du bateau-entrepôt, les DEEE ramenés aux ports d’escale sont acheminés vers Gennevilliers puis sur les sites de retraitement et recyclage de Paprec.

Ambitions européennes

Moyennant un investissement global de 3,4 millions d'euros, chaque agence mobile Fludis permet de créer une trentaine d’emplois. Leur capacité de traitement s’élève à 750.000 colis par an (3.000 par jour) supprimant l’équivalent de 300.000 km parcourus par véhicules utilitaires et l’émission de 110 tonnes de CO2.
Le bateau-entrepôt électrique au gabarit Freycinet est alimenté par batteries rechargeables à quai ou, à défaut, par un groupe électrogène. Grâce à ses dimensions, il peut naviguer sur la plupart des canaux navigables urbains. La société AMME, garantit à ses clients un coût de livraison identique aux schémas 100 % routiers, mise désormais sur un déploiement dans d’autres villes de France et d'Europe.

Érick Demangeon

Mercredi 25 Septembre 2019



Lu 1290 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide























Petites annonces



Les partenaires de l'Antenne



 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Riccobono - 115, chemin des Valettes - 83490 Le Muy