Forte hausse des capacités pour le printemps


Les prochaines semaines verront la capacité mondiale des lignes maritime régulières augmenter significativement, avec notamment une création de services dans chacun des grands trades Est-Ouest.


L'augmentation des capacités va absorber l'arrivée des nouveaux porte-conteneurs © SM Line
L'augmentation des capacités va absorber l'arrivée des nouveaux porte-conteneurs © SM Line
Pour satisfaire au redimensionnement des services maritimes réguliers annoncés par les armateurs, ce sont 60 navires de 360.000 EVP qui devront y être incorporés d'ici fin avril, selon Alphaliner. "Ce redimensionnement des lignes permettra d'absorber l'arrivée de navires neufs sur le marché et de soutenir les prix sur le marché de l'affrètement", observe le cabinet.

Cartes rebattues en Amérique latine

L'augmentation d'offre concernent tous les trades mais c'est entre l'Extrême-Orient, la côte Ouest de l'Amérique du Sud et les Caraïbes qu'elle sera la plus marquée. Le consultant explique que la complète refondation des partenariats entre armateurs sur ces marchés coïncidera le mois prochain avec la création de onze nouveaux services qui remplaceront les neuf rotations hebdomadaires actuelles. En tout, 115 porte-conteneurs pour une capacité cumulée de 965.000 EVP seront opérés, contre 95 navires et 780.000 EVP jusqu'à présent.
Ces 24 % de croissance de l'offre Asie-côte Ouest de l'Amérique du Sud et Asie-Caraïbes seront atteints grâce à des navires de 9.000 EVP en moyenne (6.000 à 13.000 EVP) et le Mexique sera le principal bénéficiaire de ces élargissements de services.
Dans le détail, Maersk introduira une nouvelle ligne sur ce pays via sa nouvelle filiale Hamburg Süd (service AC-2/ASPA 2) et un autre vers les Caraïbes (AC-5/ASCA) mais verra sa part diminuer sur ces deux marchés.

"THE Alliance, Ocean Alliance et 2M vont doper les capacités des services existants"


Hapag-Lloyd, MSC, HMM et le trio d'armateurs japonais bientôt réunis sous l'entité Ocean Network Express (One) vont former un nouveau partenariat de VSA (Vessel Sharing Agreement) alors que CMA CGM, Cosco et Evergreen ont créé le leur avec Wan Hai, Pil et Yang Ming. "Le principal gagnant sera Cosco qui fera plus que doubler sa capacité dans son nouveau VSA", estime Alphaliner. Le nouveau service Asie-côte Ouest (ACSA2/FCX/WSA3) emploiera onze navires de 7.400 à 8.500 EVP.
La route Asie-mer Rouge bénéficiera elle aussi d'une belle hausse de capacité. La refonte de trois des cinq services existants augmentera l'offre totale de 18 % fin mars. THE Alliance (Hapag-Lloyd, NYK, Mol, "K" Line et Yang Ming) et Wan Hai lanceront une rotation en avril, tandis que Ocean Alliance (CMA CGM, Cosco, Evergreen et OOCL) et Pil formeront un nouveau partenariat qui opérera deux services au lieu de trois utilisant des navires plus petits. Les partenaires du 2M, Maersk et MSC, opèrent déjà deux services distincts sur ce segment.

2M reconfigure ses services Est-Ouest

Les trois grands trades Est-Ouest ne sont pas en reste. Un service sera créé sur chacune des routes Asie-Europe, transatlantique et transpacifique au mois d'avril.
Sur la première, HMM lancera le 8 avril le service AEX, qui reliera Busan, Shanghai, Ningbo, Kaohsiung, Yantian, Singapour, Colombo, Rotterdam, Hambourg, Southampton, Singapour, Hong Kong et Busan grâce à dix Panamax de 4.700 EVP. "Le lancement de ce service va inaugurer une série d'évolutions de la part des trois alliances. THE Alliance, Ocean Alliance et 2M vont doper les capacités des services existants sur cette route grâce à l'introduction de nombreux navires neufs de 14.000 à 22.000 EVP".
Alphaliner précise que le service Fal-SEANE opéré seul par CMA CGM vient de passer à une fréquence hebdomadaire et a été étendu du Sud-Est asiatique au Sud de la Chine (Yantian).
De son côté, 2M vient d'annoncer la reconfiguration de ses dix services Asie-Europe (Europe du Nord et Méditerranée) à partir de mai, afin de "réduire le nombre de doublons dans les escales et s'offrir plus de marge dans ses hubs pour améliorer sa fiabilité après une année 2017 où de nombreux services ont été perturbés par des congestions portuaires ou de mauvaises conditions climatiques".
L'alliance des deux leaders mondiaux doit aussi augmenter la capacité de son service AE-6/Lion en remplaçant ses navires de 13.000-14.000 EVP par des 15.500-16.800 EVP. Cette ligne sera séparée du service transpacifique pendulaire TP-6/Pearl. Sur ses cinq services restants, 2M déploie déjà 51 très gros porte-conteneurs de 18.000 à 21.000 EVP sur ses 58 ULCS (Ultra Large Container Ships) en opération, rappelle le consultant.

CMA CGM et SM Line s'activent

Sur le trade transatlantique, c'est Ocean Alliance qui ajoutera dès le 2 avril une liaison appelée Independance Bridge par CMA CGM, TAE2 par Cosco, Tax par Evergreen et ATE2 par OOCL, qui déploiera cinq porte-conteneurs de 4.200 à 5.000 EVP entre Southampton, Le Havre, Anvers, Rotterdam, Bremerhaven, Charleston, Savannah, Miami, New York et Southampton. Ce service s'ajoute à deux déjà existants, dont le Victory Bridge, qui abandonnera ses escales à Charleston et Savannah le mois prochain (Le Havre, Anvers, Rotterdam, Bremerhaven, Miami, Vera Cruz, Altamira, Houston, La Nouvelle-Orléans et Le Havre).
Enfin, le nouveau service transpacifique du printemps sera lancé par SM Line au mois de mai.
Le PNS (Pacific Northwest Service) sera la seconde liaison Asie-côte Ouest des États-Unis de l'armateur, qui a fait son entrée sur cette route en avril 2017.
Alphaliner estime que le trade transpacifique dans son ensemble verra son offre augmenter nettement sous l'impulsion d'Ocean Alliance, qui est censé accroître sa capacité de 11 % vers les États-Unis, côtes Est et Ouest confondues.

Franck André

Vendredi 23 Mars 2018



Lu 1052 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy