France Rail Industry : cinq offres de reprise pour un actif national stratégique


ArcelorMittal, Jingye, Olympus, Liberty et Jindal ont présenté des projets de reprise du site sidérurgique France Rail Industry de Hayange. L'avenir de l'aciérie Ascoval Saint-Saulve, lié à FRI, est en jeu.


FRI fabrique les rails du réseau ferroviaire français © british steel
FRI fabrique les rails du réseau ferroviaire français © british steel
Cinq offres de reprise de France Rail Industry (FRI) à Hayange (Moselle), dont deux n'intègrent pas Ascoval à Saint-Saulve (Nord), ont été présentées lundi aux syndicats lors d'un comité social et économique (CSE). Les syndicats se réuniront pour comparer les offres de reprise présentées par ArcelorMittal, Jingye, Olympus, Liberty et Jindal et rendront un avis "la semaine prochaine", a indiqué Grégory Zabot, représentant CFDT, syndicat majoritaire sur le site mosellan qui emploie environ 450 personnes.
Le chinois Jingye a racheté en mars le groupe British Steel en faillite, mais sans reprendre l'usine d'Hayange. Le site sidérurgique, qui fabrique des rails, constitue le principal fournisseur de la SNCF, un actif considéré comme "stratégique" par le gouvernement français et qui nécessite donc le feu vert des autorités françaises pour son rachat. L'usine Ascoval de Saint-Saulve, reprise en 2019 après quatre années de déboires financiers par Olympus, maison mère de British Steel, n'a pas fait partie du périmètre de cette faillite.

Une audience le 17 juillet

La chambre commerciale du tribunal de Strasbourg devrait étudier les projets industriels lors d'une audience le 17 juillet. Parmi les cinq candidats, Arcelor et Jindal ne reprennent pas Ascoval. Or le rachat effectif de France Rail Industry par un acteur qui ne reprendrait que l'entité FRI "signifierait la mort assurée de l'aciérie Ascoval Saint-Saulve", ont considéré la CFDT, la CGT et la CFE-CGC.
Le CSE d'Ascoval Saint-Saulve a émis unanimement un avis favorable pour la reprise par Jingye et Liberty, tout en ayant une conviction de la pérennité supérieure du projet Liberty Steel par l'enjeu "Greensteel" qui le sous-tend", annoncent les syndicats, faisant référence à la stratégie du groupe pour atteindre la neutralité carbone d'ici à 2030.
ArcelorMittal assure qu'il "conserverait l'engagement contractuel vis-à-vis d'Ascoval". Un contrat tripartite signé en novembre 2019 prévoit la fourniture de 140.000 tonnes par an pendant quatre ans de blooms (barres d'acier) par Ascoval à Hayange pour la fabrication de rails pour SNCF Réseau.

"Ce mariage n'a pas de logique industrielle viable et pérenne"

"Pour réussir, FRI doit rester un site indépendant, sans aucune pression financière d'une autre entreprise. La combinaison d'Ascoval et d'Hayange diminuerait la valeur autonome de l'entreprise mosellane. Ce mariage n'a pas de logique industrielle viable et pérenne", estime-t-on du côté du groupe indien Jindal, dont le cœur de métier est la fabrication de rails.
Selon une source proche du dossier, le projet industriel de British Steel, racheté par le groupe Jingye, prévoit un investissement de 88 millions d'euros, dont "60 millions à Hayange sur six ans" et "28 millions" pour Ascoval.

AFP

Mardi 30 Juin 2020



Lu 828 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 1 Juillet 2020 - 16:59 Airbus taille 11 % de ses effectifs européens


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide



























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Riccobono - 115, chemin des Valettes - 83490 Le Muy