France : les petites compagnies veulent des dégrèvements, pas des reports


Le Syndicat des compagnies aériennes autonomes se plaint de mesures gouvernementales en trompe-l'œil, insuffisantes pour aider les compagnies à passer le cap de la crise du Covid-19 et pour éviter la disparition de dizaines de compagnies aériennes françaises.


Selon le Scara, les compagnies aériennes françaises induisent plus d'un million d'emplois dans l'Hexagone © Air Austral
Selon le Scara, les compagnies aériennes françaises induisent plus d'un million d'emplois dans l'Hexagone © Air Austral
Alors qu'Air France-KLM négocie son futur soutien financier avec ses deux États actionnaires, le Syndicat des compagnies aériennes autonomes (Scara) estime, lui aussi, que les garanties prises par la France ne vont pas assez loin. L'association regroupe 47 % des compagnies aériennes françaises, basées en métropole et en Outre-mer – dont Air Austral, Air Corsica, Air Tahiti Nui et ASL Airlines France – ainsi que des sociétés d’assistance aéroportuaire et de formation.
Ses membres se félicitent que plusieurs de ces mesures répondent à des demandes qu'il a "formulées le 13 mars dans un courrier adressé au Premier ministre". Le syndicat professionnel cite un aménagement de règlements français et européens, des aides financières pendant la pandémie et la mise en œuvre du chômage technique pour le personnel navigant.

Vers une sortie longue et difficile

Néanmoins, le Scara interpelle le gouvernement sur la sortie de "cette crise dont l'onde de choc continuera de résonner bien après qu'elle soit terminée et sur la nécessité d'en penser et d'en préparer dès à présent les modalités pour éviter la disparition de dizaines de compagnies aériennes françaises". L'organisation évoque une prévision de diminution du trafic de 46 % en 2020 et "une remontée échelonnée et assez lente".

"L'onde de choc continuera de résonner bien après la crise"


C'est ainsi qu'elle rejette les "simples moratoires de taxes et redevances" annoncés et réclame "des dégrèvements, qui permettent d'annuler totalement les charges". Le Scara avait demandé mi-mars ces dégrèvements sur l'intégralité des charges et taxes dont les compagnies sont redevables. S'agissant des taxes et redevances relevant de l'Aviation civile, des aéroports et d'Eurocontrol, qui sont dues une fois le vol réalisé, le Scara demande "un dégrèvement total jusqu'à trois mois après la fin de la période d'urgence sanitaire".
Les membres du syndicat proposent que ce "plan d'aide structurant pour survivre à la crise" bénéficie à l'ensemble des compagnies aériennes françaises, invoquant le principe de libre concurrence.
"Il existe en France des dizaines de compagnies aériennes françaises, qui contribuent à l'aménagement du territoire en métropole et en Outre-mer et qui irriguent toute une partie du tissu économique français", plaide le syndicat, qui estime à plus d'un million en France le nombre d'emplois directs et induits par les compagnies aériennes.

Pas de chèque en blanc pour l'aérien

Plus de 250 ONG internationales se sont regroupées pour sonner "l'alarme sur le sauvetage des compagnies aériennes", à l'initiative d'une quinzaine d'entre elles, comme la britannique Biofuelwatch, CPOOEM au Mexique, Ecologistas en Acción en Espagne, Umverkehr en Suisse, Weit en Allemagne ou Greenpeace. Ces associations, qui ont lancé une pétition en ce sens (https://bit.ly/34d3zcU), soulignent que le secteur aérien a connu une croissance très importante ces dernières années et contribue au changement climatique.
"Les États sont maintenant dans une excellente position pour imposer des conditions au secteur et l'engager à réduire enfin ses émissions", plaident ces ONG, qui citent comme précédent le plan de sauvetage de l'industrie automobile américaine sous Barack Obama, soumis à des engagements de réduction de pollution.

Franck André

Mardi 7 Avril 2020



Lu 1662 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide



























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Riccobono - 115, chemin des Valettes - 83490 Le Muy