France : premier roulage en France pour un train à hydrogène


Le train iLint d'Alstom, premier au monde à être alimenté à l'hydrogène, a roulé pour la première fois en France le 6 septembre à Valenciennes. Un coup de projecteur sur cette technologie destinée à s'affranchir du diesel sur les lignes non électrifiées.


© Alstom
© Alstom
Le Coradia iLint a effectué ses tout premiers tours de roue sur le sol français. Assemblé à Salzgitter (Allemagne), le train à hydrogène d'Alstom est équipé de piles à combustible qui transforment l'hydrogène stocké sur le toit en électricité et lui permettent de rouler sans aucune émission polluante. Aussi silencieux qu'un train électrique, il ne rejette que de la vapeur et de l'eau.

"C'est une solution d'avenir", a affirmé le ministre des Transports, Jean-Baptiste Djebbari, après un trajet de démonstration au centre d'essais ferroviaires de Valenciennes (Nord). "Notre réseau ferroviaire aujourd'hui est à 45 % non électrifié. Nous avons deux solutions : soit nous électrifions, avec le coût que cela suppose, soit nous allons vers [...] l'hydrogène" qui "a évidemment un avenir en France, et un marché européen et mondial à conquérir".

"Il y a aujourd'hui plus de 1.200 trains qui circulent au diesel en France et qu'il va falloir renouveler d'ici une dizaine d'années", a rappelé Jean-Baptiste Eyméoud, président d'Alstom France qui a investi "des dizaines de millions d'euros" pour devenir "le leader mondial des trains propres". Les technologies à hydrogène, dont le surcoût "avoisine les 30 %", sont "à la fois fiables et performantes", a-t-il estimé.

Jusqu’à 1.000 km d’autonomie

Le Coradia iLint a été testé avec succès en Allemagne entre 2018 et 2020, l'an dernier aux Pays-Bas et en Autriche et plus récemment en Suède. Alstom a déjà reçu des commandes fermes pour 41 rames en Allemagne, qui doivent entrer en service commercial à partir de début 2022.

Son autonomie est comprise entre 800 et 1.000 km entre deux pleins, ce qui permet d'assurer une liaison régionale. En France, la région Centre-Val de Loire projette de le tester entre Tours et Loches (Indre-et-Loire) en 2022.

Parallèlement, quatre autres régions françaises – Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Grand-Est et Occitanie – sont engagées avec Alstom et la SNCF dans la mise au point d'un modèle bimode hydrogène-électrique. Le contrat a entériné la commande de douze rames dont les premiers essais sur voie sont prévus fin 2023, pour une mise en service commercial en 2025, avec deux ans de retard sur les ambitions du gouvernement.

Pour l'heure, ces technologies utilisent de l'"hydrogène gris" – issu des énergies fossiles –, par opposition à l'"hydrogène vert", issu d'énergies renouvelables, nettement plus cher et pour lequel la France n'est pas prête.

AFP

Mercredi 8 Septembre 2021



Lu 896 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 16 Septembre 2021 - 13:52 Le TGV se réinvente pour ses 40 ans


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal