Frédéric Cuvillier se dit décidé à sauver la SNCM


Le ministre délégué aux Transports, Frédéric Cuvillier, a accusé vendredi 21 juin "d'irresponsabilité" les élus de l'opposition qui prédisent la mort de la SNCM qui assure les liaisons maritimes entre la Corse et le continent alors que le gouvernement s'emploie à la sauver.


© Franck André
© Franck André
L'État et le groupe Veolia, les deux actionnaires principaux de la SNCM, ont validé jeudi 20 juin le plan de sauvetage qui prévoit la suppression de plus de 500 postes, sans licenciement sec, au sein de la compagnie maritime en grande difficulté. "Ma mission c'est de sauver la SNCM, je m'y emploie tous les jours, je le fais sans déclaration inopportune", a déclaré le ministre délégué aux Transports, Frédéric Cuvillier, en marge du salon du Bourget. Il a taxé "d'irresponsabilité majeure", "certains élus locaux de l'UMP qui se sont risqués à affoler des familles marseillaises ou corses en annonçant jusqu'à 800 suppressions d'emplois". Frédéric Cuvillier visait manifestement le premier adjoint au maire de Marseille, Roland Blum (UMP). Ce dernier a jugé vendredi 21 juin "dommageable pour l'économie portuaire" le plan de sauvetage de la SNCM, ajoutant qu'il "pourrait conduire rapidement au naufrage de l'entreprise".

Adaptation de la flotte

Selon le ministre, le plan adopté jeudi "permet de poursuivre l'activité, ce qui n'était pas acquis il y a quelques mois, et de sauver l'entreprise". "La société doit revenir à l'équilibre, elle doit gagner en productivité, elle doit également adapter sa flotte par de la vente et du renouvellement de bateaux", a dit Frédéric Cuvillier. "Nous maintenons un effort de flotte de huit navires, un renouvellement de quatre, dont deux d'entre eux immédiatement", a-t-il poursuivi, et le financement de ces nouveaux navires sera, selon lui, décidé par les actionnaires. Le ministre a expliqué à ce sujet que l'État conservait 25 % du capital, aux côtés des salariés qui détiennent 9 %, Veolia reprenant directement les 66 % du capital qui étaient partagés jusque-là par la Caisse des dépôts et la société Veolia-Transdev.

"Ma mission c'est de sauver la SNCM"


Il a par ailleurs rappelé que ses services préparaient un recours contre la décision de la Commission européenne exigeant le remboursement par la SNCM de 220 millions d'euros d'aides publiques, remboursement qui tuerait ce transporteur en concurrence avec Corsica Ferries, qui navigue sous pavillon italien. Frédéric Cuvillier s'est refusé à commenter le préavis de grève déposé par les syndicats pour le 27 juin, deux jours avant le départ du Tour de France qui aura lieu en Corse cette année, relevant simplement qu'il avait été déposé avant l'adoption du plan de sauvetage.

AFP

Vendredi 21 Juin 2013


Tags : maritime, sncm

Lu 124 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 15 Novembre 2018 - 17:14 Hamburg Süd dope la croissance de Maersk


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy