Fret 21, les chargeurs s’engagent en faveur du climat


Lancée le 2 février à Paris par l’Association des utilisateurs de transport de fret et l’Ademe, la démarche "Fret 21, les chargeurs s’engagent" vise à réduire les émissions polluantes des transports générées par les industriels et distributeurs. Objectif : la signature d’un millier de chartes d’ici 2020.


Représentants de SCA, Air Products, Renault et Carrefour lors du lancement du programme "Fret 21, les changeurs s’engagent" le 2 février à Paris © Érick Demangeon
Représentants de SCA, Air Products, Renault et Carrefour lors du lancement du programme "Fret 21, les changeurs s’engagent" le 2 février à Paris © Érick Demangeon
SCA, Air Products, Renault, Carrefour… font partie des dix pilotes (avec Coca Cola Entreprise, Ferrero, Fleury Michon, Hénaff, Orrion Chemicals Orgaform et Placoplâtre) lancés le 20 mai 2015 pour tester le programme "Fret 21, les chargeurs s’engagent" à l’initiative de l’AUTF et de l’Ademe. Dressé par Denis Choumert et Bruno Lechevin, présidents des deux associations, le bilan est "très encourageant.

Denis Choumert, président de l’AUTF © Érick Demangeon
Denis Choumert, président de l’AUTF © Érick Demangeon
Sur un périmètre estimé à un million de tonnes de CO2, les 43 actions menées par ces entreprises représentent une réduction estimée de 75.000 tonnes de CO2 par an, soit 7,5 % d’émissions évitées sur leur périmètre d’engagement". Sur cet élan, les deux responsables et le ministère de l’Environnement se fixent pour objectif "d’atteindre 1.000 entreprises signataires d’ici 2020" pour une réduction cumulée de 400.000 tonnes de CO2, et de 1,4 million de tonnes à l’horizon 2025.

Engagement de trois ans

Inspirée de la charte "Objectif CO2" créée en 2008 par l’Ademe et les fédérations professionnelles du transport routier, Fret 21 s’inscrit dans le cadre de la stratégie nationale Bas Carbone. Celle-ci prévoit une diminution de 18 % des émissions de gaz à effet de serre (GES) dans le transport de marchandises en 2026 par rapport à 2013. Autour d’une méthode consistant à quantifier les émissions sur un périmètre donné, mettre en œuvre des actions de réduction puis suivre l’effet annuel de ces dernières, le programme s’adresse à tous les acteurs de l’industrie et de la distribution. Sur la base d’un engagement de moyens et un objectif de résultat sur une période de trois ans minimum, tous les modes et maillons de la chaîne logistique sont concernés : transports amont à travers les approvisionnements des usines et entrepôts logistiques, aval pour la distribution des produits jusqu’aux consommateurs finaux.

Boîte à outils

Les fiches actions disponibles sont réparties selon quatre axes : taux de chargement, distance parcourue, moyens de transport et achats responsables. Chacune permet d’identifier le potentiel de réduction associé, le degré de complexité de mise en œuvre et le nombre de parties prenantes. En complément, l’Ademe et l’AUTF mettent à disposition trois outils pour le calcul des émissions de GES, le suivi et leur valorisation. Matérialisés par une charte signée avec l’Ademe, les premiers engagements de trois ans fixent une baisse des émissions d’au minimum 5 % sur des périmètres limités, au départ, à l’espace national et aux pays limitrophes.

Charte Objectif CO2

Lancée en 2008, la démarche "Objectif CO2, les transporteurs s’engagent" rassemble aujourd’hui 1.300 entreprises de transport routier de marchandises et de voyageurs. Avec plus de 100.000 véhicules impliqués, elle a permis d’économiser 1,6 million de tonnes de CO2 depuis sa création.

Érick Demangeon

Vendredi 3 Février 2017



Lu 1362 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 24 Octobre 2018 - 11:12 Hydrolien : la filière est relancée en Normandie

Mercredi 17 Octobre 2018 - 13:06 Marseille-Fos veut faire sa révolution numérique


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy