Fret et passagers en hausse à l’aéroport Nice-Côte d’Azur


L’aéroport Nice-Côte d’Azur renforce sa première place des aéroports de province pour le trafic passager grâce au trafic international alors que le fret avionné et camionné est également en forte croissance depuis le début de l’année.


"À Nice, quand le trafic passager est en progression, inévitablement le fret suit, car les deux sont ici liés notamment en raison de l’offre en soute des compagnies qui assurent les long-courriers", témoigne Pierre Mathez , directeur de Mathez Transport Internationaux au terminal fret de Nice. À fin septembre, la hausse du trafic tant pour le fret que pour les passagers se maintient, obligeant la société gestionnaire de l’aéroport avec ses nouveaux actionnaires italiens et monégasques à adapter les installations, notamment accueillir les nouvelles compagnies étrangères long-courriers, dont peut-être demain une compagnie chinoise.
En septembre, l’aéroport aura traité 1.335.883 passagers, soit une hausse 9,9 %, qui faisait suite à un mois d’août à 12 % et juillet à 9 %. En cumulé depuis le début de l’année, la plateforme a traité 10,5 millions de passagers, en hausse de 6,4 %. Il reste le premier aéroport de province pour le trafic passagers devant Lyon (7,9 millions) et Marseille (6,9 millions). Son trafic est majoritairement international assuré par les compagnies étrangères, EasyJet en tête, avec de nouveaux entrants comme Qatar Airways qui a inauguré sa ligne Nice-Doha en juillet.

Le fret décolle

Le trafic fret, dont le volume reste toutefois inférieur à Nice à ce qu’il est sur les autres aéroports de province, est également à la hausse. Déjà en 2016, le fret avionné (plus de 15.000 tonnes dont la moitié transporté par Emirates) avait progressé de 6 % en 2016, avec un dernier trimestre comparable à celui des meilleures années depuis 2000. Le fret est aussi un atout de poids pour le développement des vols long-courriers dont il assure la rentabilité économique.

"Premier aéroport de Province devant Lyon et Marseille"


La tendance se poursuit en 2017. Le tonnage traité au mois d’août (2.252 tonnes), en import et export, est le plus élevé jamais réalisé pour cette période de l’année (+ 69 % par rapport à 2016). Le cumul annuel est, quant à lui, à plus 20 % (+ 50 % pour l’import), soit 13.939 tonnes. L’import a quasiment doublé par rapport à août 2016, l’export est à plus 41 %.
Le trafic depuis ou vers le Moyen-Orient a représenté plus de 80 % du volume traité à Nice. C’est la conséquence de l’offre d’Emirates et de Qatar sur leur hub respectif. Toutefois pour Emirates, l’A380 mis en service en juillet, ayant moins de capacité fret que le B777, il arrive le week-end de ne plus offrir de capacité de chargement.
Le fret camionné enregistre en août un tonnage exceptionnel de 842 tonnes (+ 158 % par rapport à aout 2016) ! Le cumulé annuel est en hausse de 62 %, avec 4.198 tonnes, et est déjà en avance de 6 % sur le tonnage total réalisé en 2016. L’année 2017 sera donc celle d’un nouveau record en trafic à la fois passagers et fret.

Les investissements suivent

La tendance incite la société gestionnaire à accentuer son programme d’investissement pour l’adaptation de la plateforme qui est contrainte par l’espace avec d’un côté la mer et de l’autre les projets d’urbanisations (quartier d’affaires, future centre d’exposition avec une nouvelle gare SNCF pour TGV et TER). Sont en cours les études préalables à la réalisation d’un troisième terminal, les deux actuels ayant un optimum de 16 millions de passagers (plus de 13 millions prévus cette année).
Les appels d’offres ont été lancés pour le réaménagement sur le terminal 1 de six postes de stationnement des avions, le remplacement de 6 passerelles avions avec de nouvelles pré-passerelles attenantes et la création de deux nouvelles passerelles. Face au T1 doit être construit un parking à étage de 1.000 places. À l’Ouest du terminal 2, est programmé l’aménagement d’une nouvelle aire de stationnement de 3,5 hectares pour l’accueil de six avions plus deux postes pour appareils gros porteurs de type A380. L’aéroport lance les consultations d’entreprises pour la création d’un nouveau site de stockage de carburant pour les avions.
De plus, les premiers rails de la ligne 2 du tramway font leur apparition face au terminal 1. Dans moins de deux ans, les passagers pourront rejoindre directement le cœur de Nice par ligne 2 du tramway. La société aéroportuaire investit 12 millions d'euros pour assurer la desserte des terminaux 1 et 2 par le tramway.
Enfin, la société aéroportuaire a validé en 2017 son premier programme immobilier au Mipim au groupement composé d’AG Real Estate, filiale du premier assureur-vie belge AGI, associé à la société CityGate, au cabinet d’architecture Arquitectonica, et du groupe Starwood avec l’hôtel Sheraton (4 étoiles plus). Cette superficie d’environ 25.400 m² accueillera un hôtel Sheraton avec restaurant, un centre de réunion et un espace bien-être, avec fitness, piscine et spa, des logements, des bureaux (10.000 m²), des commerces (800 m²) et un parking d’une capacité totale de 350 places.

Michel BOVAS

Mardi 24 Octobre 2017



Lu 105 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse