Guyane : le port mise sur la modernisation de son outillage


Pour le Grand Port maritime de Guyane, l’année 2020 s’est achevée sur une légère hausse d’activité. Si la crise sanitaire a provoqué un ralentissement des travaux engagés l'an dernier, elle n'a pas nui à l'ambition du port qui se modernise en 2021 et attend beaucoup de son projet de ligne de cabotage.


© GPM Guyane
© GPM Guyane
Alors que de nombreux autres ports mondiaux ont connu des reculs de trafic en raison de la crise sanitaire, le Grand Port maritime de Guyane est parvenu à enregistrer une hausse de 2,37 %, à 838.300 tonnes. Une tendance qui, selon ses dirigeants, a été soutenue par une stabilité des marchandises diverses et une forte hausse des vracs solides tandis que le fret roulant a reculé de près de 10 % et les vracs liquides de plus de 2 %.

Louis-Rémy Budoc, membre du directoire de l’établissement portuaire, rappelle que les travaux qui avaient été entamés ont pris trois mois de retard en raison de la période de confinement.

Deux grues de bord à quai opérationnelles en avril

À Dégrad-des-Cannes, le port avait entamé des travaux d’infrastructures visant à préparer l’arrivée des deux nouvelles grues sur rail commandées au chinois Dinson. Deux premiers outillages de bord à quai de 40 tonnes à 40 mètres nécessitant un investissement de 21 millions d’euros (dont 10,5 millions versés par l’Europe, 3,5 par l’État et 7 par l’établissement portuaire) qui devraient être opérationnels en avril. Le Grand Port maritime indique qu’une formation destinée à utiliser ces nouvelles grues sera prodiguée au personnel.

Un parc reefer de 120 à 130 prises frigo

Autre outil dont l'ambition est de faire progresser le port : le parc reefer. L'établissement attend son achèvement pour la fin de l'année en cours. Situé sur la partie est du terminal conteneurs, à proximité des locaux du siège social de l'établissement portuaire (en face de l'ancienne porte A), il va proposer "un atout aux importateurs de produits frais en provenance de métropole" avec sa capacité de 120 à 130 prises frigorifiques.

"Un service fluviomaritime reliant le plateau des Guyanes aux Caraïbes"


Au Grand Port maritime, le projet de création d’une ligne de cabotage (transport maritime de courte distance) suscite de grands espoirs en termes de développement. Un appel à manifestation d’intérêts international (AMI-I) a été lancé pour ce futur service fluviomaritime reliant le plateau des Guyanes aux Caraïbes, c’est-à-dire reliant le Surinam, la Guyane, les Antilles et le Brésil. 

L’ambition du projet, pour lequel des sociétés se sont déjà portées candidates selon la direction du port, est de pouvoir assurer l’acheminement de petits colis sur cet axe tout en faisant diminuer le transit-time de 9 jours et de diviser par 2,5 le coût par rapport à ce que proposent les lignes actuelles.

Selon Louis-Rémy Budoc, il ne s’agit pas de mettre en concurrence la ligne maritime régionale conteneurisée Guyanas, opérée par CMA CGM. Il vise la complémentarité du projet de TMDC.

Vincent Calabrèse

Vendredi 21 Mai 2021



Lu 745 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal