Guyane : le projet Montagne d’or relancé par la justice


Les juges administratifs ont enjoint à l’État de prolonger la concession de Nordgold-Columbus Gold, soulignant la faiblesse de ses arguments pour arrêter le projet.


© AuPlata
© AuPlata
Le tribunal administratif de Guyane a infligé un revers à l'État en lui ordonnant de prolonger les concessions minières de la Compagnie Montagne d'or en Guyane, dont la suspension a été présentée par le gouvernement comme un gage de la politique écologique d'Emmanuel Macron. Les juges ont "enjoint à l’État de prolonger", "dans un délai de six mois", les concessions, clés de voute du projet minier controversé dit de la Montagne d'or, le plus grand projet d'extraction d'or primaire jamais proposé en France, porté par le consortium russo-canadien Nordgold-Columbus Gold.

S'appuyant sur le dépassement du délai réglementaire d'instruction de deux ans, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire avait, le 21 janvier 2019, implicitement rejeté le renouvellement pour 25 ans des concessions minières de la compagnie Montagne d'or (CMO). Le tribunal administratif a toutefois considéré qu'elle présentait "suffisamment d’éléments justifiant de ses capacités techniques et financières pour exploiter les concessions". La justice a aussi souligné le "défaut de contestation sérieuse" de M. Le Maire.

Lors du premier Conseil de défense écologique de mai 2019, le gouvernement avait annoncé son opposition au projet "en l’état" car "incompatible avec les exigences de protection de l'environnement". Les concessions (40 km2) se trouvent à Saint-Laurent du Maroni et Apatou, entre deux réserves à haute valeur de biodiversité. La compagnie y envisage l'exploitation et le traitement par cyanuration en circuit fermé d'un gisement de 85 tonnes d'or.

AFP

Lundi 28 Décembre 2020



Lu 473 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal