Hamburg Süd dope la croissance de Maersk


Le bon troisième trimestre de Maersk lui a permis de repasser dans le vert sur l'ensemble de l'année 2018. Grâce à son positionnement sur des marchés de niche, Hamburg Süd a généré la plus grande part de la hausse des volumes et des taux de fret.


Le positionnement de Hamburg Süd sur l'intra-régional et les routes Nord-Sud a été bénéfique pour le groupe © HHM-M. Lindner
Le positionnement de Hamburg Süd sur l'intra-régional et les routes Nord-Sud a été bénéfique pour le groupe © HHM-M. Lindner
AP Møller-Maersk a réalisé un bénéfice net de 191 millions de dollars au troisième trimestre de cette année, contre une perte de 112 millions sur la même période de 2017. Il a rapporté une hausse de 31 % de son chiffre d'affaires, à 10,08 milliards de dollars.
Ces chiffres excluent les activités pétrolières désormais séparées et classées comme des activités en cours de cession. Le groupe danois se recentre sur les activités de transport et logistique au détriment de ses activités énergétiques. Depuis qu'il s'est délesté en septembre 2017 de Maersk Tankers au profit AP Møller Holding et en mars dernier de sa branche exploitation pétrolière en vendant sa filiale Maersk Oil à Total, sa division énergie ne comprend plus que Maersk Drilling et Maersk Supply Service.

La ligne régulière en fer de lance

Les résultats du groupe sont toujours gonflés par l'acquisition en novembre 2017 de l'armateur allemand Hamburg Süd, mais Maersk précise avoir également connu une croissance à périmètre constant. Il annonce des croissances de 12 % pour son chiffre d'affaires global hors Hamburg Süd et de 15 % de ses revenus non issus de la ligne maritime conteneurisée, qui comptent pour près d'un tiers de son activité.

"Les attentes étaient plus hautes sur la plupart des marchés"


Le cumul des neuf premiers mois de l'année fait ressortir une augmentation de 28,1 % du chiffre d'affaires du groupe (28,837 milliards de dollars) et un Ebitda stable, à 2,69 milliards de dollars, pour une perte réduite de moitié (114 millions).
Dans le nouveau périmètre, c'est la branche Ocean qui constitue la principale activité de Maersk. La ligne régulière a ainsi généré au troisième trimestre 7,32 milliards de dollars de chiffre d'affaires sur les 10,08, en hausse de 32 %. Elle a rapporté 925 millions de dollars sur un Ebitda de 1,14 milliard.
Ocean regroupe toutes les activités de ligne régulière du groupe ainsi que les "hubs stratégiques" de la marque APM Terminals (Rotterdam, Maasvlakte II, Algésiras, Tanger, le futur Tanger-Med II, Port Saïd et les joint-ventures Salalah, Tanjung Pelepas et Bremerhaven).

Le trade Asie-Europe décevant

Hamburg Süd excepté, la hausse des volumes a été de 5 % (965 dollars par EVP), "au-delà de la croissance du marché estimée à 2,7 %". Maersk rappelle toutefois que le troisième trimestre de l'an dernier avait été affecté par une cyberattaque.
Globalement, le groupe a transporté 27 % de conteneurs en plus, soit 6,668 millions d'EVP.
La croissance des volumes a été principalement soutenue par les flux Nord-Sud et intra-régionaux, spécialités de Hamburg Süd.
Les résultats sont bons mais Maersk s'attendait à une croissance des volumes plus importante et a été particulièrement déçu par le trade Asia-Europe "à cause d'importations en recul depuis l'Asie vers le Royaume-Uni, la Turquie et la Méditerranée". Mais le groupe précise que les attentes étaient plus hautes sur la plupart des marchés. Le trafic a diminué de 1,9 % sur l'Asie-Europe entre le deuxième et le troisième trimestre.

Les taux poussés par l'intra-régional

De juin à septembre, le taux de fret moyen a augmenté de 5,5 %, sous l'effet de l'application de ses surcharges combustible et d'un meilleur équilibre entre l'offre et la demande, estime AP Møller-Maersk.
Dans le même temps, le prix des soutes s'est renchéri de 47 % comparé au troisième trimestre de l'année dernière. En moyenne, le coût unitaire brut a été 7,1 % plus élevé qu'au troisième trimestre de 2017. Le coût unitaire à prix du combustible égal a été de 1,2 % supérieur (905 dollars par conteneur de 20 pieds).
La hausse des taux a également été favorisée par la présence de Hamburg Süd dans le groupe, avec une augmentation de 5,5 % sur le Nord-Sud et 19 % sur l'intra-régional. Sans l'apport de l'armement allemand, Maersk estime la progression des tarifs à 2,5 %.
Le groupe danois se félicite de l'intégration de Hamburg Süd "plus rapide qu'escomptée", avec des synergies s'élevant à 150 millions de dollars sur le trimestre et 290 millions depuis le début de l'année.
Deux des trois autres activités d'AP Møller-Maersk sont bénéficiaires, la branche Logistique et services affiche un Ebitda de 48 millions de dollars sur le trimestre (1,58 milliard de recettes) et le segment Terminaux et remorquage 191 millions (de chiffre d'affaires de 932 millions). Quant à la construction de conteneurs, elle est à l'équilibre, avec un chiffre d'affaires de 642 millions.

Franck André

Jeudi 15 Novembre 2018



Lu 901 fois



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 10 Décembre 2018 - 16:48 Abidjan : chronique d’une croissance annoncée


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy