Hamburg Süd jette son dévolu sur le chilien CCNI


En signant un accord avec Compañía Chilena de Navegación Interoceánica (CCNI), l'armateur allemand Hamburg Süd devrait enregistrer la seizième acquisition depuis 1986. Une fois finalisée, l'opération lui permettra de gagner deux places au palmarès des principaux opérateurs mondiaux de la ligne régulière conteneurisée.


Les quelque 59.900 EVP de capacité de la flotte de CCNI vont rejoindre celle d'Hamburg Süd © Port of Itajai
Les quelque 59.900 EVP de capacité de la flotte de CCNI vont rejoindre celle d'Hamburg Süd © Port of Itajai

Les armateurs allemands s'intéressent de près aux compagnies sud-américaines... Après le rachat du chilien CSAV par Hapag-Lloyd, c'est au tour de Hamburg Süd de vouloir s'offrir CCNI. Pour ce faire, il prévoit de mettre sur la table 160 millions de dollars US et vient de signer un compromis avec Grupo Empresas Navieras (GEN), le propriétaire de la deuxième compagnie chilienne.
Selon Alphaliner, la proposition de l'armateur allemand est retenue par la direction de CCNI. Reste aujourd'hui à obtenir le feu vert des autorités régulatrices. L'opération devrait être finalisée en décembre 2014.


"La marque commerciale programmée pour disparaître"


Avec CCNI, Hamburg Süd continue inlassablement de réaliser des opérations de croissance externe. L'armateur chilien devrait constituer la seizième acquisition de la compagnie allemande en presque trente ans et en représenter la plus lourde. La flotte de la compagnie sud-américaine s'ajoutera aux 500.000 EVP de capacité qui sont déployés par Hamburg Süd et le brésilien Aliança de Navegação, toutes deux filiales du groupe allemand Oetker.
En outre, l'armateur de Hambourg a en commande une flotte représentant quelque 103.000 EVP. Les premiers navires devraient être livrés d'ici 2017.

Du 13e au 11e rang mondial

En additionnant les capacités, Alphaliner parvient à la somme de 559.800 EVP. Un total qui permettrait à Hamburg Süd de passer du 13e au 11e rang mondial, en dépassant le japonais NYK et le hong kongais OOCL et de se hisser même, une fois les premières livraisons correspondant aux commandes en cours, en 10e position.
L'acquisition de CCNI (créée en 1930) par l'opérateur allemand devrait se solder par la disparition de la marque commerciale de l'armateur chilien sur le terrain de ligne régulière, estime Alphaliner. La baisse incessante du trafic sur le marché Europe-Amérique latine semble être à l'origine de l'opération. Selon Drewry Maritime Research, les volumes ont reculé en mai 2014 de 8 % par rapport à avril pour s'établir à 66.000 EVP. Quant à avril 2014, à 79.000 EVP, le trafic avait enregistré un repli de 9 % par rapport à mars.
Au Chili, une fois l'opération effectuée, le groupe GEN devrait conserver des activités dans le secteur du "tramping" et notamment dans celui du transport de voitures.
Hamburg Süd est déjà très présent en Amérique latine et notamment au Chili (ici le port de Valparaiso) © Franck André
Hamburg Süd est déjà très présent en Amérique latine et notamment au Chili (ici le port de Valparaiso) © Franck André

Seize acquisitions depuis 1986
Hamburg Süd avait procédé à l'acquisition de Deutsche-Nah-Ost-Linie en 1986. Cette opération avait été suivie, en 1989, par la prise de 50 % des capitaux de Ybarra Sud. 1990 est une année importante pour l'armateur puisqu'il acquiert à la fois Furness Withy, Swedish Laser Lines, Havenlijn et Rotterdam Zuid-America Lijn. En 1998, il absorbe Aliança. L'année suivante, il jette son dévolu sur Transroll puis sur South Pacific Container Line. En 2000, il acquiert Crowley American Transport. Trois ans après, il s'offre Ellerman puis Kien Hung. En 2004, il prend les 50 % restants du capital d'Ybarra Sud. En 2006, c'est au tour de Fesco Cross Trade Services d'être absorbée. Il y a sept ans, en 2007, Hamburg Süd prend le contrôle de Costa Container Lines. L'acquisition de CCNI en 2014 constitue donc la seizième depuis 1986.

Vincent Calabrèse

Jeudi 31 Juillet 2014



Lu 357 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse