Hyundai Merchant Marine investit pour rebondir


HMM, qui n'a pas dégagé de bénéfice opérationnel depuis trois ans, vient de boucler un nouveau trimestre dans le rouge. Le dernier rescapé du shipping coréen se lance dans un nouveau plan de développement.


Le plan de modernisation de la flotte prévoit l'achat de 20 porte-conteneurs, dont 12 de plus de 20.000 EVP © Hyundai Merchant Marine
Le plan de modernisation de la flotte prévoit l'achat de 20 porte-conteneurs, dont 12 de plus de 20.000 EVP © Hyundai Merchant Marine
Comme la majorité des tout premiers armateurs mondiaux, Hyundai Merchant Marine (HMM) a publié un résultat opérationnel négatif pour le premier trimestre 2018. Son Ebit a atteint - 142 millions de dollars sur la période.
La compagnie a expliqué ce résultat par la surabondance de son offre et la baisse de la demande au cours de ce qui est habituellement le trimestre le moins animé de l'année. Elle a affiché un taux de remplissage de 75,5 %, contre 79,3 % l'année dernière à pareille époque et 77,7 % au dernier trimestre 2017.
Pour l'armateur sud-coréen, il s'agit du douzième trimestre consécutif de résultat opérationnel négatif. Cela ne l'empêche pas de se reposer de plus en plus sur la ligne régulière, qui représente désormais 90,5 % de son chiffre d'affaires, contre 88,5 % il y a un an. HMM est aussi présent dans les secteurs des vracs liquides et solides.
Les volumes transportés par HMM au premier trimestre ont pourtant augmenté de 2,2 %, à 981.511 EVP. Alphaliner souligne que ce sont les capacités achetées auprès du partenariat 2M sur les trades Asie-Europe et transpacifique (côte Est américaine) qui ont rattrapé une tendance globale baissière sur ses propres navires.

Changement de stratégie

La dernière compagnie majeure coréenne, après la disparition de Hanjin Shipping l'an dernier, a annoncé son intention de répondre aux défis du marché en développant les services de niche et en s'ouvrant à davantage de ports et de marchés. Avec le soutien de son État, qui détient désormais 30 % de son capital, elle compte aussi répondre à la hausse du prix du combustible et des coûts d'opération par l'achat de navires neufs – cumulant une capacité de 388.000 EVP – auprès de trois chantiers coréens.
HMM a ainsi annoncé la commande de 7 porte-conteneurs de 23.000 EVP à DSME et 5 autres à Samsung (SHI), tous livrables en 2020, ainsi que de 8 unités de 14.000 EVP à Hyundai (HHI), attendus pour 2021.

"HMM a décidé de quitter le trade transatlantique"


Par ailleurs, Hyundai Merchant Marine (HMM) a décidé de quitter le trade transatlantique. L'armateur sud-coréen va cesser d'acheter des slots sur deux services Europe du Nord-côte Est des États-Unis de Maersk Line et MSC opérés dans le cadre de leur Vessel Sharing Agreement (VSA) 2M. Pour Alphaliner, HMM perd ainsi son statut de "global carrier", qui "se définit par une présence sur les trois principaux marchés Est-Ouest".
L'allocation de l'armateur coréen sur le transatlantique lui confère une capacité de 700 EVP par semaine, soit moins de 1 % de l'offre existant entre l'Europe et la côte Est de l'Amérique du Nord. Cet accord de coopération stratégique avec 2M a débuté en avril 2017 et était censé durer trois ans.
Selon le consultant, "sa faible part de marché s'est avérée insoutenable pour HMM, alors que ses taux de fret sont restés moribonds". Ce retrait devrait avoir peu de conséquence pour le marché, le consultant s'attendant à ce que Maersk et MSC récupèrent ces capacités.

Franck André

Vendredi 8 Juin 2018



Lu 992 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy