Île-de-France : nouvelles aides destinées aux matériels fluviaux et routiers


Quelques jours avant la trêve des confiseurs, le 12 décembre, le Conseil de Paris a adopté une série de mesures financières visant à inciter les professionnels à recourir à des modes de déplacement propre. Avec les matériels routiers, la voie d’eau bénéficie elle aussi de nouvelles aides.


Logistique urbaine fluviale Franprix à Paris © Haropa
Logistique urbaine fluviale Franprix à Paris © Haropa
À l’attention des particuliers, taxis et professionnels de la logistique, vingt-six mesures incitatives ont été adoptées par le Conseil de Paris. Dans le prolongement des actions lancées dès 2015, elles couvrent un champ plus large d’entreprises et de modes de transport.

Jean Depraeter, président du Gatmarif © Érick Demangeon
Jean Depraeter, président du Gatmarif © Érick Demangeon
Parmi les douze mesures à l’attention des professionnels de la logistique, le fluvial se voit attribuer de nouvelles aides pour accompagner la dépollution des moteurs des bateaux. "Ces aides sont destinées aux entreprises franciliennes réalisant du transport de marchandises (ou de passagers, NDLR) dans Paris", précise la Ville de Paris. La collectivité propose jusqu’à 1.200 euros pour l’achat d’un système de dépollution appliqué à des moteurs fonctionnant au fuel ou au gasoil. L’achat d’un moteur à énergie alternative est soutenu de son côté jusqu’à 9.000 euros.

Véhicules routiers

Le gros des mesures concerne la distribution routière et s’adresse à toutes les entreprises jusqu’à 50 salariés (contre 10 auparavant) domiciliées à Paris, les Hauts-de-Seine (92), Seine-Saint-Denis (93) et Val-de-Marne (94). Elles soutiennent l’acquisition de deux-roues motorisés ou non, d’utilitaires jusqu’à 3,5 tonnes et de camions de plus de 3,5 tonnes. Pour ces matériels, les aides de la Ville de Paris s’élèvent de 400 à 9.000 euros. Ce soutien de 9.000 euros est notamment attribué pour l’achat d’un poids lourd électrique, à hydrogène ou fonctionnant au gaz naturel.

Aller plus loin

Si ces mesures sont saluées par le Groupement des activités de transport et de manutention de la région Île-de-France (Gatmarif), son président, Jean Depraeter, appelle les collectivités territoriales franciliennes à aller plus loin, et à tenir compte de l’augmentation rapide de la distribution de colis e-commerce. Parmi les mesures proposées, le groupement plaide par exemple pour un plan de soutien au gaz carburant. Jean Depraeter demande aussi un meilleur encadrement des livraisons à horaires décalés jusqu’à 23 heures et à partir de 5 heures du matin, et la création imposée de locaux de réception de fret dans toutes les nouvelles constructions d’habitation et de bureaux. La métropole est présentée comme la bonne échelle pour définir des règles de circulation et de stationnement harmonisées, et Sogaris pour déployer des capacités foncières dédiées à la logistique urbaine.

Érick Demangeon

Mercredi 10 Janvier 2018



Lu 1663 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 18 Janvier 2018 - 11:37 Hardis Group embauche 200 personnes en 2018


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse