Inquiétudes sur un énième report du canal Seine-Nord


Les Constructifs jugent "impossible" l'effort de 13 milliards d'économies demandé aux collectivités locales d'ici la fin du quinquennat, s'en prenant au non-respect par l'État de ses engagements, en citant l'exemple du canal Seine-Nord.


© Canal Seine-Nord
© Canal Seine-Nord
Le coprésident du groupe Les Constructifs, Franck Riester, a jugé mardi 18 juillet "impossible" 13 milliards d'économies supplémentaires pour les collectivités territoriales. "C'est un montant impossible à digérer pour les collectivités locales", a estimé ce député de Seine-et-Marne. Tout en jugeant "légitime" de baisser les dépenses publiques, cet ancien maire de Coulommiers a jugé que "les collectivités avaient déjà fait beaucoup d'efforts".
Concernant la fiscalité locale, Franck Riester s'est dit favorable "au maintien d'un lien entre l'impôt et le territoire", car "sinon, on sera sous tutelle de l'État" et "la dynamique locale ne sera plus récompensée". Le député a également mis en cause "la non-capacité de l'État à tenir ses engagements qui est insupportable, c'est ce qui fait que les Français n'ont plus confiance dans la politique".
À ses côtés, l'autre coprésident, Stéphane Demilly (UDI), a cité notamment les inquiétudes sur un énième report du chantier du canal Seine-Nord après les annonces de l'exécutif sur une "pause" des grands projets d'infrastructure. "On revient sans arrêt sur la parole donnée", a dénoncé ce député de la Somme et ancien maire d'Albert. Stéphane Demilly posera mercredi 19 juillet une nouvelle question au gouvernement sur le canal Seine-Nord après une réponse embarrassée du Premier ministre (issu de LR) sur le sujet la semaine dernière.
Le gouvernement compte établir une "trajectoire de financement crédible" pour les grands projets d'infrastructure "dont on ne sait pas comment ils sont financés", avait répondu alors Édouard Philippe. Comme maire du Havre, il était opposé au projet, jugeant qu'il avantagerait la concurrence par rapport au port normand.
Un accord de financement répartissant l'effort entre l'Union européenne (1,8 milliard), l'État (1 milliard), les collectivités (1 milliard) et un emprunt public (0,7 milliard) avait pourtant été conclu en novembre 2016. Stéphane Demilly a annoncé que le président de la région des Hauts-de-France, Xavier Bertrand, venait de proposer à Édouard Philippe que les collectivités avancent la part revenant à l'État pour les deux ou trois premières années du projet.

AFP

Mercredi 19 Juillet 2017



Lu 443 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Décembre 2017 - 14:51 VNF : peu d’augmentations, trop de baisses !

Vendredi 8 Décembre 2017 - 11:34 Saône-Rhin : en attendant des jours meilleurs


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse