Installation de l’Observatoire national de la performance portuaire


Le deuxième Comité interministériel de la logistique s’est tenu le 21 octobre sur le campus d’Euralogistic à Hénin-Beaumont. Treize mesures y ont été annoncées, dont l’installation d’un Observatoire national de la performance portuaire, le lancement d’un appel à projets "Logistique 4.0" et plusieurs initiatives territoriales.


Comité interministériel de la logistique du 21 octobre à Hénin-Beaumont en présence de Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports, d’Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’Industrie et d’Anne-Marie Idrac, présidente de France logistique © TLF
Comité interministériel de la logistique du 21 octobre à Hénin-Beaumont en présence de Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports, d’Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’Industrie et d’Anne-Marie Idrac, présidente de France logistique © TLF
Prévu par la Stratégie nationale portuaire, l’Observatoire de la performance portuaire et des chaînes logistiques est opérationnel. Ses premiers travaux ont été présentés lors du Cilog du 21 octobre. Au titre des points forts des ports français, le nouvel organisme a relevé "les procédures douanières fluides et le bon niveau d’interconnexion des systèmes d’information entre les différents acteurs portuaires".

Parmi les pistes de progrès, il a pointé le manque de performance des chaînes logistiques et de leur intégration dans les systèmes d’information portuaires ainsi que la connectivité intermodale jugée "trop limitée". Au-delà, l’Observatoire permet d’accéder au temps moyen d’escale hors opérations de chargement et de déchargement, et recense les projets de transition écologique des Grands ports maritimes. Il reprend également le baromètre sur la perception des clients des ports français d’Eurogroup Consulting.

Approches régionales

Dans le domaine portuaire toujours, le Cilog a confirmé le déploiement des points de contact uniques "France Sésame" au Havre, Marseille et à Dunkerque d’ici à la fin de l’année après le regroupement des services douaniers et de la DGCCRF au Havre et à Marseille depuis le 1er novembre.

Plusieurs de ses annonces visent aussi à promouvoir la logistique dans les régions. Dans ce cadre, quarante-neuf "Territoires de logistique" ont été identifiés. Ils bénéficient des démarches dites "clé en main" qui garantissent une instruction accélérée des procédures administratives ou sont éligibles au fonds "Friches". Des conférences régionales seront également organisées dans le but de développer les fonciers susceptibles de recevoir des projets logistiques. Les deux premières sont prévues en Bourgogne-Franche-Comté et en Île-de-France avant la fin de l’année.

Appel à projets

Dans le domaine des transports, la Stratégie nationale du fret ferroviaire et le Contrat d’objectifs de Voies navigables de France font partie des treize mesures du Cilog. S’ajoute la volonté de « conforter la place de la France comme premier hub aérien européen » autour de Paris-CDG. Sur la base du rapport « Pour une logistique urbaine durable », plusieurs travaux techniques et législatifs sont en outre confiés au Groupement des autorités responsables de transport (GART) et à la DGITM : numérisation des arrêtés de circulation, création d’un observatoire et de formations, gestion du stationnement… Enfin un appel à projets "Logistique 4.0" a été lancé. Doté d’un budget de 90 M EUR, il couvre la numérisation, la transition durable et l’automatisation des chaînes logistiques. Les dossiers de candidatures sont à transmettre à l’Ademe avant le 15 mai 2022.

Érick Demangeon

Lundi 8 Novembre 2021



Lu 1406 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal