Ita n’aura pas à rembourser les prêts illégaux accordés à Alitalia


Selon la Commission européenne, deux prêts d'un total de 900 millions d'euros accordés en 2017 à Alitalia par l'État italien sont "illégaux" au regard des règles de l'UE, mais la future compagnie publique Ita n'est pas redevable du remboursement.


© Alitalia
© Alitalia
L’enquête que Bruxelles vient de clôturer ne concerne pas les récentes injections de fonds publics dans Italia Trasporto Aereo (Ita), la nouvelle compagnie aérienne censée naître des cendres d'Alitalia, en grande difficulté financière. Ouvertes en 2018, les investigations portaient sur deux prêts de 600 millions puis de 300 millions d'euros consentis en mai et octobre 2017 à Alitalia. La compagnie avait à l'époque "un urgent besoin de liquidités mais avait perdu l'accès au crédit en raison de sa situation financière dégradée", rappelle la Commission.

À l'issue d'une "enquête approfondie", l'exécutif européen dit être parvenu à la conclusion que ces deux prêts ont conféré à la compagnie "un avantage indu par rapport à ses concurrents, en violation des règles de l'UE en matière d'aides d'État".
"L'Italie doit maintenant les récupérer auprès d'Alitalia afin de rétablir des conditions de concurrence équitables au sein de l'industrie européenne de l'aviation", selon la commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager.

1,35 milliard d'euros pour Ita

La compagnie publique Ita, fondée en 2020 et censée prendre son envol le mois prochain, n'est donc pas concernée par le remboursement. Même si elle doit reprendre une partie des actifs d'Alitalia, Ita n'en est "pas le successeur économique" et "de ce fait n'est pas tenue de rembourser les aides d'État illégales perçues", a précisé la Commission.

Après l'injection initiale de 700 millions d'euros formellement approuvée par l'État italien fin juillet 2021, la compagnie Ita devrait bénéficier de deux autres augmentations de capital en 2022 et 2023, portant le total à 1,35 milliard d'euros. De telles injections de capital de l'Italie "sont conformes aux conditions du marché et ne constituent donc pas des aides d'État au regard des règles de l'UE", remarque l'exécutif européen. L'ancien gouvernement dirigé par Giuseppe Conte avait prévu au total 3 milliards d'euros de fonds publics pour soutenir le groupe succédant à Alitalia.

Les services au sol et la maintenance d'Alitalia seront vendus séparément, par le biais d'appels d'offres publics, comme l'avait réclamé Bruxelles, mais Ita pourra y participer aux côtés d'autres investisseurs. La marque Alitalia sera également mise en vente lors d'un appel d'offres public afin de satisfaire les exigences de l'UE.

AFP

Lundi 13 Septembre 2021



Lu 632 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Septembre 2021 - 10:52 South African Airways enfin de retour dans le ciel


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal