Japan Airlines de retour en Bourse


Japan Airlines va revenir en Bourse moins de trois ans après sa radiation du marché à la suite d'un dépôt de bilan. Ce spectaculaire retour en grâce pourrait lui permettre de lever l'équivalent d'au moins 5 milliards d'euros.


© JAL
© JAL
Le 3 août, la Bourse de Tokyo a autorisé Japan Airlines (JAL) à se réintroduire sur le marché le 19 septembre. Cette opération pourrait constituer la plus importante introduction en Bourse de l'année au Japon. Le président de la compagnie aérienne japonaise, Yoshiharu Ueki, a exprimé sa "gratitude" à l'égard des banques qui avaient effacé une bonne part de leurs créances et des anciens actionnaires qui avaient perdu leur mise lors de la faillite de janvier 2010. Exsangue à l'époque, l'ex-fleuron du secteur au Japon a survécu grâce au soutien financier des pouvoirs publics dans le cadre d'un redressement judiciaire.
La quasi-intégralité de son capital (près de 97 %) appartient à l'heure actuel à l'Etic, un organisme semi-public de redressement des entreprises qui a accompagné la restructuration de JAL, le reste étant aux mains des dirigeants de la compagnie et de ses banques. Le président a qualifié ce retour en Bourse de "nouveau départ" pour la compagnie après les turbulences subies ces dernières années.

Un plan d'économies sévère

Depuis sa faillite, la plus importante recensée au Japon hors secteur financier, JAL a drastiquement réduit la voilure pour diminuer ses dépenses. Elle a supprimé les liaisons déficitaires, cédé des activités, fermé des représentations à l'étranger, abandonné les avions très gros porteurs et voraces en carburant et accentué le recours aux partenariats. JAL a réduit d'un tiers son personnel, se séparant de quelque 16.000 salariés, via des départs en retraite anticipés, des démissions volontaires moyennant compensation et des reventes de filiales dans l'hôtellerie et les services logistiques. Elle a aussi licencié 170 personnes, n'étant pas parvenue à atteindre ses objectifs de départs volontaires. La compagnie est désormais redevenue rentable. Outre ses réformes de structure, elle a profité ces derniers mois de la mise en service du nouveau Boeing 787 qui lui permet de faire des économies de kérosène et d'une propension des Japonais à voyager à l'étranger pour profiter de la flambée du yen.
Des prix du pétrole relativement élevés et les soubresauts de la conjoncture mondiale pourraient toutefois peser sur ses résultats annuels. Pour l'ensemble de son exercice budgétaire (avril 2012-mars 2013), elle table sur un profit net en baisse de 30% à 130 milliards de yens (1,3 milliard d'euros au taux de change actuel). La nouvelle rentabilité brandie par la compagnie inquiète toutefois certains observateurs qui jugent artificielle la présentation des comptes du groupe (dont le passif a été purement et simplement effacé), et doutent de la réalité de la renaissance du porte-drapeau nippon.
Patrice Novotny

Patrice Novotny

Lundi 6 Août 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy