Kandla : l'embargo sur le blé indien provoque le chaos sur les quais de Deendayal Port Trust


Des centaines de milliers de tonnes de blé étaient bloquées le 17 mai dans le port indien de Deendayal, à Kandla, en raison de l'interdiction d'exporter la céréale annoncée par New Delhi. Un embargo qui a suscité la forte inflation et la sécurité alimentaire.


© Deendayal Port Trust
© Deendayal Port Trust
L'Inde, deuxième producteur mondial de blé, a ordonné le 14 mai aux négociants de blé de ne pas conclure de nouveaux accords d'exportation sans l'approbation préalable du gouvernement.
L'annonce soudaine a provoqué le chaos à Kandla, au Deendayal Port Trust (DPT), dans l'État occidental du Gujarat, où quelque 4.000 camions chargés de blé étaient bloqués le 17 mai.
Quatre navires partiellement chargés de quelque 80.000 tonnes de blé attendent aussi de pouvoir partir.
Les responsables du port ont déclaré que les cargaisons arrivées avant le 14 mai, date à laquelle le gouvernement indien a notifié l'interdiction d'exporter, pourraient partir à bord de navires à destination de pays comme l'Égypte et la Corée du Sud, en vertu d'accords antérieurs.
"Cependant, les camions chargés de blé parvenus au port après le 13 mai devront repartir avec la marchandise", a déclaré Om Prakash Dadlani, porte-parole du DPT.
La Chambre de commerce de Gandhidham a estimé que quelque 400.000 tonnes de blé provenant du Pendjab, de l'Harayana, du Madhya Pradesh et d'autres États producteurs se trouvaient au DPT et dans les entrepôts voisins.
Entre 500 et 700 entrepôts situés près du port de Kandla sont "remplis de blé destiné à l'exportation", a déclaré Teja Kangad, président de la chambre de commerce de Gandhidham, regrettant que le gouvernement n'ait pas donné un préavis au lieu d'annoncer abruptement l'interdiction.
"Cela a conduit à une situation chaotique où les camionneurs et les commerçants ne savent pas ce qu'il adviendra de leurs marchandises. De plus, le blé étant une denrée périssable, il ne peut pas rester à l'air longtemps", a fait valoir Teja Kangad.

Baisse prévue de la production

Les ministres de l'Agriculture du G7 ont aussitôt critiqué la décision indienne, craignant de voir s'"aggraver la crise" des matières premières.
Jusque-là, l'Inde avait exprimé sa disposition à soutenir les marchés mondiaux en cas de problèmes d'approvisionnements provoqués par l'invasion de l'Ukraine en février, qui comptait pour 12 % des exportations mondiales.
L'Inde affirme que son "interdiction" est destinée à assurer la sécurité alimentaire du pays, qui compte 1,4 milliard d'habitants.
La canicule de mars 2022, la plus chaude jamais enregistrée en Inde, imputée au changement climatique, avec des températures parfois supérieures à 45 °C, a affecté les régions productrices de blé, dans le nord du pays.
Selon les estimations, la production de cette année devrait diminuer d'au moins 5 % par rapport aux 109 millions de tonnes récoltées en 2021.
Le cours du blé a battu un nouveau record de hausse le 16 mai à l'ouverture du marché européen, à 435 euros la tonne.

AFP

Mardi 17 Mai 2022



Lu 1101 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal