L'​UE arrête de soutenir pétrole et gaz... ou presque


Les Vingt-Sept se sont mis d'accord pour exclure le pétrole et le gaz des futures infrastructures de transport énergétique financées par l'UE mais ils ont autorisé les gazoducs existants à transporter jusqu'en 2029 un mélange d'hydrogène et de gaz, une tolérance vivement décriée par des ONG.


© Azertagaz
© Azertagaz
Les ministres européens de l'Énergie, réunis au Luxembourg le 11 juin, ont "décidé de cesser tout soutien accordé aux nouveaux projets relatifs au gaz naturel et au pétrole, et d'introduire des critères de durabilité obligatoires pour tous les projets" d'infrastructures énergétiques, indique-t-ils. Néanmoins, "durant une période transitoire allant jusqu'au 31 décembre 2029, les infrastructures gazières existantes qui ont été adaptées pour transporter ou stocker un mélange prédéfini d'hydrogène avec du gaz naturel ou du biométhane (blending) peuvent être utilisées", précise le texte de l'accord.

Mais ces projets doivent "démontrer comment, à la fin de la période de transition, ils cesseront de transporter du gaz naturel et seront entièrement dédiés à l'hydrogène". La position des États fera désormais l'objet de négociations avec le Parlement européen dans le cadre d'une révision du règlement sur les réseaux transeuropéens d'énergie (RTE-E) de l'UE qui vise à "décarboner et interconnecter" les infrastructures grâce aux fonds européens.

Incitation au financement de projets gaziers ?

Une exception a été faite pour les chantiers en cours destinés à relier Chypre et Malte au réseau énergétique européen afin de rompre leur isolement. "C'est entièrement en ligne" avec l'objectif d'une neutralité carbone européenne d'ici 2050, et "à l'exception (de Chypre et Malte), il n'y aura plus aucun soutien financier de l'UE pour les énergies fossiles", a assuré Joao Pedro Matos Fernandes, ministre portugais de l'Environnement.

Pour autant, des ONG environnementales dénonçaient vivement la tolérance sur le "blending" qui incitera selon elles à financer des projets gaziers au prétexte qu'ils pourront à terme être reconvertis pour l'hydrogène. "Maintenir les vannes du gaz fossile ouvertes à travers des investissements massifs pour faire transiter de l'hydrogène dans les gazoducs risque de faire dérailler l'Europe de sa trajectoire vers la neutralité climatique", s'alarme Neil Makaroff, de Réseau Action Climat.

Les Amis de la Terre, quant à eux, fustigent le rôle de Paris : "La France aurait pourtant pu s'opposer à cette fausse solution et faire basculer la majorité dans le camp des onze États membres, dont l'Allemagne, qui appelaient à exclure le gaz fossile des  futures infrastructures" sans dérogation. "Le Conseil a choisi une mise en œuvre  plus graduelle. Sur le blending, il faut un point d'arrivée clair où les gazoducs serviront à transporter 100 % d'hydrogène (...) et des garde-fous aussi solides que possible pendant la période de transition", a averti la Commissaire européenne à l'Énergie Kadri Simson.

AFP

Mardi 15 Juin 2021



Lu 2093 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal