L'AESA recommande de clouer au sol les avions comportant des pièces Kobe Steel



Airbus fait partie des sociétés ayant pu pâtir des fraudes de l'équipementier nippon Kobe Steel ©Airbus
Airbus fait partie des sociétés ayant pu pâtir des fraudes de l'équipementier nippon Kobe Steel ©Airbus
L'Agence européenne de sécurité aérienne (AESA) conseille aux compagnies exerçant en Europe "de suspendre l'utilisation" sur leurs appareils de pièces provenant du sidérurgiste japonais Kobe Steel, pris dans un vaste scandale de données truquées.
"Toutes les organisations qui pourraient avoir utilisé des produits de Kobe Steel devraient conduire un examen approfondi de leur chaîne d'approvisionnement", recommande l'AESA dans un "bulletin d'information de sécurité" émis le 17 octobre.
Les compagnies sont invitées à "porter une attention particulière" à l'usage de tels produits "dans les applications les plus essentielles", comme la "structure" ou les "systèmes" de l'appareil, poursuit l'AESA. "Si d'autres fournisseurs sont disponibles, il est conseillé de suspendre l'utilisation de produits Kobe Steel jusqu'à ce que la fiabilité des parties en cause puisse être établie", conclut l'Agence dans cette note dépourvue de valeur contraignante.
Kobe Steel a estimé le 13 octobre qu'environ 500 sociétés du monde entier étaient concernées par ses falsifications, dont certaines remontent à des années, tout en assurant n'avoir pas détecté de problèmes de sûreté sur ses produits à ce jour.
Le quotidien japonais Nikkei a notamment évoqué l'avionneur européen Airbus et les constructeurs automobiles américains General Motors et Tesla, l'allemand Daimler, le sud-coréen Hyundai et les français Renault PSA et Valeo. PSA et Daimler ont démenti.
L'affaire a éclaté début octobre, portant d'abord sur des données techniques truquées sur certains produits en aluminium et en cuivre. Depuis, Kobe Steel a successivement reconnu avoir aussi identifié des falsifications sur les caractéristiques de poudres de fer, de produits utilisés dans le façonnage de DVD puis de fils d'acier, généralement destinés à des pneus et des moteurs.

AFP

Jeudi 19 Octobre 2017



Lu 719 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse