L'Afrique, terre de croissance à venir


D'après le cabinet Deloitte, l'Afrique sera "d'ici 2017 le deuxième marché le plus intéressant pour les investisseurs dans l'industrie et les biens de consommation.


"D'ici 2030, plus d'un demi-million d'Africains devraient appartenir à la classe moyenne" © MSC
"D'ici 2030, plus d'un demi-million d'Africains devraient appartenir à la classe moyenne" © MSC
L'Afrique sera "d'ici 2017 le deuxième marché où investir pour les industries de biens de consommation", selon une étude du cabinet Deloitte présentée lors d'un congrès de distribution à Johannesburg. "Même s'il est trop tôt pour baptiser la récente croissance africaine de "miracle africain", de l'avis de beaucoup, le continent, en particulier l'Afrique sub-saharienne, en est là où l'Asie du sud-est était il y a trente ans, au bord du boom", souligne l'étude. "Ce n'est pas la demande qui manque en Afrique mais l'offre", ajoutent les auteurs.

L'innovation récompensée

Investir les marchés du continent reste "complexe et difficile" et les revenus "relativement faibles en moyenne", mais les entreprises "prêtes à innover en adaptant leurs circuits, leur marque et leur portefeuille d'activités" ont de grandes chances d'être payées de retour, selon Deloitte, qui insiste : "L'Afrique exige de prêter attention à une croissance durable sur le long terme plutôt qu'au profit de court terme". Deloitte appuie sa démonstration sur le taux de croissance attendue, 7,7 % en moyenne entre 2014 et 2019, soit le double des économies développées. Cette croissance est moins dépendante des revenus miniers ou pétroliers que par le passé. "C'est un changement structurel, la croissance devient plus endogène", souligne l'étude.
Les auteurs mentionnent aussi la croissance démographique "sans précédent". "D'ici 2030, plus d'un demi-million d'Africains devraient appartenir à la classe moyenne", définie comme pouvant dépenser 2 à 20 dollars par jour. "La demande des 15-24 ans soutient déjà l'essor d'un commerce de distribution moderne et les ventes de biens de marque", ajoute Deloitte. Avec l'urbanisation exponentielle du continent, les nouvelles mégalopoles forment pratiquement des marchés à part entière. L'accès à internet reste cantonné à seulement 21 % de la population du continent – contre 40 % en moyenne dans le monde – mais c'est déjà un marché de 240 millions de personnes, notamment au Maroc, en Égypte et en Afrique du Sud.
Deloitte ne minimise pas les risques, parmi lesquels les problèmes de change, d'instabilité politique, de corruption, d'infrastructures et de main d'œuvre qualifiée. Un sondage par internet auprès 2.000 jeunes au Kenya, Nigeria, Égypte et Afrique du Sud, quatre des marchés de consommations en plus forte croissance, complète l'analyse. "Dans certaines catégories, comme la nourriture et les boissons, la jeunesse préfère les marques locales tandis que pour la mode et les cosmétiques, les marques internationales sont synonymes de qualité", observe l'étude.

 

AFP

Jeudi 20 Novembre 2014



Lu 198 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 2 Mai 2018 - 13:05 Douanes de Strasbourg : l'OEA fait recette


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy