L'Allemagne veut le soutien de l'UE pour ses aciéristes aux États-Unis



© Dillinger
© Dillinger
L'Allemagne a appelé l'Union européenne à soutenir ses aciéristes soupçonnés de pratiques de dumping aux États-Unis, a annoncé vendredi 24 mars le ministère des Affaires étrangères. Le département américain du Commerce a entamé des procédures de dumping contre plusieurs entreprises étrangères, y compris deux allemandes, les soupçonnant de pratiquer une concurrence déloyale sur les prix vis-à-vis de leurs concurrents américains, selon Berlin. Les producteurs allemands Salzgitter et Dillinger Hüttenwerke "ne craignent pas une concurrence juste", a déclaré le chef de la diplomatie allemande, Sigmar Gabriel, dans une lettre à la commissaire européenne au Commerce, Cecilia Malmström, exhortant Bruxelles à s'assurer que les États-Unis respecteront les règles de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) quand ils rendront leur verdict dans cette affaire. Berlin semble redouter que les États-Unis ne veuillent désavantager les entreprises étrangères, en employant "des méthodes contraires aux règles de l'OMC" pour aider leurs propres producteurs.
"Les concurrents américains espèrent peut être que le nouveau gouvernement des États-Unis est prêt à autoriser une concurrence déloyale sur les prix, même si cela va à l'encontre du droit international", écrit le ministre, ajoutant : "Les Européens ne peuvent pas accepter cela." S'ils sont reconnus coupables, les producteurs d'acier européens "devront payer des tarifs plus élevés aux États-Unis" et subiront "des désavantages massifs au niveau de la concurrence internationale", estime le ministère. Le nouveau locataire de la Maison-Blanche, chantre du protectionnisme, a promis de ramener les emplois industriels aux États-Unis, si besoin en imposant des taxes plus élevés sur les biens importés, un projet qui va à contre-courant du consensus de ces dernières décennies sur le libre-échange. Cette nouvelle politique s'est concrètement illustrée lors d'une réunion des grands argentiers du G20 en Allemagne le week-end dernier, où les États-Unis ont notamment fait retirer du communiqué final une condamnation du "protectionnisme".

AFP

Lundi 27 Mars 2017



Lu 368 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse