L’aérien français remonte la pente


Le transport aérien en France en 2022 a retrouvé 80,6 % de ses passagers de 2019, avec une "dynamique continue" au second semestre qui lui a permis de se rapprocher de ses niveaux d'avant la crise sanitaire. Ces chiffres cachent toutefois de fortes disparités, certaines liaisons et aéroports étant restés à la traîne.


© Aéroport de Bordeaux
© Aéroport de Bordeaux
Selon les statistiques annuelles de la Direction générale de l'aviation civile (DGAC), 144,81 millions de voyages en avion ont eu lieu en 2022 en France, territoires d'outre-mer compris, que ce soit au départ ou à l'arrivée, ce qui représente 80,6 % de l’avant-Covid.
Cela traduit une accélération de la reprise : en 2020, le Covid-19 avait divisé par quatre le nombre de passagers aériens en un an. Et, en 2021, le secteur n'avait retrouvé qu'un voyageur sur deux par rapport à l'avant-crise.

En outre, la moyenne cache une progression constante depuis le reflux du variant Omicron qui a marqué le début de 2022.
En décembre, le trafic est ainsi remonté à 93,9 % du même mois de 2019, selon la DGAC qui a relevé une "dynamique continue et plus soutenue à partir du mois de mai". Le trafic intérieur, incluant l'outre-mer, a représenté 28,7 millions de passagers en 2022 – soit 84,1 % des niveaux de 2019 – tandis que les liaisons internationales – à 116,1 millions de voyageurs – ont atteint 79,8 % de 2019.

Sur le seul mois de décembre, deux groupes de liaisons ont dépassé leur fréquentation de la même période de 2019 : l'Afrique (113,5 %) et l'outre-mer (104,6 %). Sur l'ensemble de l'année, ces ratios sont respectivement de 88,8 % et de 98,7 %.
Parmi les autres fréquences ayant connu une reprise supérieure à la moyenne figurent celles vers l'Union européenne (85,2 % de 2019), les Amériques (81,5 %) et la Turquie (106,1 %).

Reprise inégale

En revanche, sans surprise, les vols de ou vers la zone Asie-Pacifique n'ont retrouvé que 54 % de leurs voyageurs d'avant-crise, plombés par la Chine (5,5 %) et le Japon (30,7 %), pays qui ont longtemps fermé leurs frontières. La reprise s'avère inégale au sein du territoire français. La liaison Paris-Nice a ainsi évolué à 91,3 % du niveau de passagers de 2019 mais celle de Paris-Toulouse est restée à la traîne, à 74,7 %.

Dans un contexte d'interdiction des liaisons aériennes lorsqu'il existe une alternative de moins de 2 h 30 en train, l'aéroport de Bordeaux – amputé de sa ligne vers Paris Orly – a vu son trafic retrouver seulement 74,1 % du niveau d'avant-crise. D'autres plateformes ont aussi été à la peine, notamment Lyon (72,9 %) et Toulouse (73,2 %).

De son côté, le plus fréquenté des aéroports français et qui dessert davantage de destinations lointaines, Roissy-Charles-de-Gaulle – avec 75,5 % des passagers de 2019 – s'est moins bien comporté que le deuxième, Orly (91,6 %). En volume, Nice occupe la troisième marche du podium et a tourné à 83,7 % des passagers de 2019.

Le Groupe ADP, gestionnaire des installations franciliennes, avait lui aussi noté une "reprise du trafic [...] particulièrement dynamique au deuxième semestre". Parmi les dix premières plateformes françaises, c'est Beauvais, base de Ryanair et d'autres compagnies low cost, qui s'est la mieux comportée, à 115,6 % des passagers d'avant la pandémie.

Retour aux bénéfices

Alors que les professionnels du secteur ont noté l'absence d'une partie de la clientèle d'affaires, conséquence selon eux des visioconférences et de l'attention de grands groupes à leur empreinte carbone, les liaisons radiales ont davantage souffert que les transversales.

Ces dernières, entre aéroports de régions, ont retrouvé 86,3 % de leur clientèle de 2019 tandis que les trajets Paris-province et inversement ont évolué à 77,2 %.

Les principaux acteurs du secteur aérien français ont retrouvé des couleurs en 2022 : Air France-KLM a dégagé un bénéfice net de 232 millions d'euros lors des trois premiers trimestres après avoir perdu plus de 10 milliards d'euros cumulés sur 2020 et 2021, tandis qu'ADP a prévu de revenir dans le vert sur l'ensemble de l'exercice après 1,42 milliard d'euros de pertes totales pendant la crise.

Tangi Quemener

Lundi 23 Janvier 2023


Tags : aérien, dgac, france

Lu 626 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal