L'ajustement se poursuit dans le raffinage français


Avec une dizaine de sites en phase de fermeture, de réduction des capacités ou de cession, l'ajustement du raffinage se poursuit en Europe. La France n'échappe pas à cette tendance avec la vente en cours de raffineries de Petit-Couronne et Berre. Sur fond de débat sur la transition énergétique et face aux besoins mondiaux, les pétroliers exhortent la France à préserver son bouquet énergétique, voire à l'étendre au gaz de schiste.


© Franck André
© Franck André
Avec des impacts sur les trafics portuaires, les capacités de raffinage en France sont passées de 95 millions de tonnes (Mt) en 2009 à près de 82 Mt. Après l'arrêt des sites Total à Dunkerque et Petroplus à Reischstett, deux raffineries sont aujourd'hui menacées de fermeture si leur procédure de cession n'aboutit pas à Petit-Couronne (Petroplus) et Berre (LyondellBasell). Dans le même temps, les capacités de raffinage de Gonfreville (Total) ont été réduites. Pour l'Ufip, l'ajustement devrait se stabiliser en France, qui compte aujourd'hui dix raffineries, et se poursuivre en Europe. Sur le continent, la fédération professionnelle recense une dizaine de sites en phase de fermeture, de réduction de capacité ou de cession.

"Le pétrole sera toujours incontournable en 2035"


À confirmer sur la durée, la rentabilité du secteur s'est pourtant fortement améliorée l'an passé avec, au plan mondial, des capacités de production pétrolière stables (95 millions de baril par jour, Mbj), et une demande en progression de plus de 1 % (90,8 Mbj). En France, les marges brutes du raffinage ont ainsi doublé. Dans le même temps, la demande intérieure a reculé de 2,6 % pour s'établir à 75,3 Mt dont 52 % destinées aux carburants automobiles où le gazole poursuit sa progression (+ 7,5 %, 38 Mt). En croissance continue, 63 % de la distribution des carburants est assurée par les grandes surfaces sur fond de réduction du nombre des stations-services (11.662, soit 136 de moins en 2012).

Préserver le bouquet énergétique

Rappelant que la demande mondiale d'énergie devrait croître de 40 % d'ici 2035, les pétroliers entendent peser sur le débat actuel sur la transition énergétique." À hauteur de 27 % (contre 33 % aujourd'hui), le pétrole demeurera une source incontournable à cet horizon". Opportunité pour les ports, le gaz naturel deviendra la seconde énergie consommée et un complément jugé "indispensable" aux énergies renouvelables en développement. Dans ce contexte, l'Ufip appelle les pouvoirs publics à mener une évaluation des ressources, gaz de schiste inclus, dans le cadre du débat sur la transition énergétique. En parallèle, elle exhorte la poursuite des campagnes d'exploration en France et en Europe, des recherches sur les conditions d'extraction et une clarification sur les délais de procédures (voir en dernière page l'article sur le code minier). Échaudés par la taxe exceptionnelle sur les stocks évaluée dans le secteur à 500 millions d'euros en 2012, les pétroliers plaident aussi pour une fiscalité stable.

Érick Demangeon

Vendredi 8 Février 2013





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy