L'armateur MSC, paquebots et porte-conteneurs pour un poids lourd des mers


MSC, dont les liens avec le secrétaire général de l'Élysée, Alexis Kohler, sont scrutés par la justice française, est l'un des deux plus gros pourvoyeurs de commandes des chantiers navals STX de Saint-Nazaire.


© STX
© STX
Le groupe avait aussi montré il y a quelques années un intérêt pour une prise de participation dans ces chantiers, avant que STX ne s'allie avec l'italien Fincantieri. Selon l'association Anticor, à l'origine de la plainte contre Alexis Kohler, celui-ci a siégé à partir de 2010 comme représentant de l'État au conseil d'administration du chantier naval STX France, alors que MSC avait été fondé et dirigé par les cousins de sa mère, et qu'il a lui-même été directeur financier de l'armateur.
Même s'il est plus connu du grand public pour ses croisières, MSC est avant tout l'un des plus gros transporteurs maritimes de conteneurs au monde. Sa flotte compte 490 navires porte-conteneurs pouvant prendre en charge environ 3,1 millions d'EVP, et il couvre 200 routes maritimes avec des escales dans 500 ports. MSC propose également des services intégrés de transport de marchandise par train ou par camion, ainsi que du stockage. Son département croisières compte pour sa part 14 navires, et l'entreprise a lancé un plan d'investissement pour porter sa flotte à 24 "méga-navires" d'ici 2026.

"La compagnie doit recevoir 7 paquebots dans les neuf prochaines années"


Fin mai 2017, la compagnie a ainsi pris livraison auprès de STX du plus gros paquebot européen, le "MSC Meraviglia", en présence d'Emmanuel Macron. Le navire de 315 mètres, pouvant accueillir 5.700 passagers, a été baptisé au Havre. STX a aussi lancé en novembre dernier le chantier du "MSC Grandiosa", un monstre de 331 mètres de long qui pourra embarquer 8.000 personnes. La compagnie a déjà fait construire 13 paquebots chez STX à Saint-Nazaire depuis 2002, et elle doit en recevoir 7 autres au total dans les neuf prochaines années.
MSC, une entreprise établie en 1970 avec à l'époque un seul navire en exploitation, est aujourd'hui basée à Genève (Suisse) et dit employer plus de 70.000 personnes dans le monde.  Le groupe, qui n'est pas coté en Bourse, ne détaille pas ses résultats financiers, mais sa branche croisières, qui compte 17.000 salariés, a revendiqué 1,8 million de croisiéristes et un chiffre d'affaires de presque 2 milliards d'euros en 2016.

Soupçons de corruption

Le bras droit d'Emmanuel Macron a-t-il favorisé l'armateur privé impliqué dans des discussions avec l'État et auquel il est étroitement lié ? Après l'annonce lundi 4 juin de la plainte d'Anticor, le parquet national financier (PNF) a fait savoir qu'il enquêtait sur ces soupçons de conflit d'intérêt. L'Élysée a réagi en indiquant qu'Alexis Kohler avait "pris note" de la plainte déposée contre lui par l'association, qui repose sur "des soupçons totalement infondés jetés sur lui à l'évidence en raison de ses fonctions". Dans cette plainte pour "prise illégale d'intérêt" et "trafic d'influence" envoyée vendredi 1er juin au PNF, Anticor dénonce les liens familiaux et professionnels étroits qui existent entre le numéro 2 de l'Élysée et MSC, client important de STX France. Grand pourvoyeur de commandes pour ces chantiers, dont il était certaines années l'unique client, l'armateur a joué un rôle essentiel dans les discussions sur leur avenir menées avec l'État français. Sans attendre cette plainte d'Anticor révélée lundi par RTL et "Le Monde", le PNF avait lancé des investigations. Lundi, il a annoncé avoir ouvert une enquête "à la suite de la publication de plusieurs articles de presse", initiés par Mediapart début mai. Confiée à la Brigade de répression de la délinquance économique, elle vise à "vérifier si les règles relatives à la mise en disponibilité des agents publics ont bien été respectées", indique le PNF. Dans sa plainte, Anticor reproche à Alexis Kohler d'avoir siégé comme représentant de l'État au conseil d'administration de STX France à partir de 2010 alors qu'il "ne pouvait ignorer qu'il existait un conflit d'intérêt", MSC ayant été fondé et dirigé par les cousins de sa mère.

Benjamin Legendre

Mardi 5 Juin 2018



Lu 480 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide























Petites annonces



Les partenaires de l'Antenne



 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy