L'arrivée des Bulgares et Roumains inquiète la FNTR


La principale fédération française patronale du secteur routier, la FNTR, s'inquiète de l'ouverture du marché français du transport de marchandises aux entreprises roumaines et bulgares effective depuis hier, conformément au droit européen.


© VOLVO
© VOLVO
Depuis le 1er janvier, les routiers roumains et bulgares peuvent transporter des marchandises d'un point à l'autre à l'intérieur de l'Hexagone, comme c'est déjà le cas depuis 2010 pour d'autres entreprises européennes. Ils sont désormais autorisés, après un trajet international à destination de la France, à effectuer au maximum trois opérations de cabotage, dans un délai maximum de sept jours. Pour la FNTR, "l'arrivée des transporteurs roumains et bulgares sur le marché français générera de nouvelles tensions concurrentielles en raison de coûts sociaux et fiscaux très différents", généralement très inférieurs à ceux pratiqués en France. L'organisation souligne que "déjà plus de 40 % des poids lourds circulant sur le territoire français (tous trafics confondus) sont étrangers".
Pour faire face à cette concurrence, la FNTR demande "de restaurer la compétitivité des entreprises de transport routier, notamment en réduisant le déficit de compétitivité avec les voisins directs comme l'Allemagne et par un allègement du coût du travail". En France, tous les temps de travail d'activité des chauffeurs routiers sont comptabilisés et payés, ce qui n'est pas le cas dans tous les pays européens, rappelle la FNTR, ce que l'organisation patronale considère comme "un facteur majeur de distorsion de concurrence avec les autres pays".

.

Vendredi 30 Décembre 2011


Tags : fntr, routier



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy