L'avenir du shipping français entre les mains de quelques acteurs innovants


Parmi les onze entreprises innovantes figurant à la tribune des 13e Assises de l'économie de la mer, le groupe CMA CGM, l'entreprise Ecoslops, les Affaires maritimes et les sociétés informatiques MGI et Soget, la start-up Smart Sailors ont permis de mettre en avant certaines avancées technologiques. Panorama…


© JS Évrard
© JS Évrard
La semaine dernière au Havre, lors de la 13e édition des Assises de l'économie de la mer, c'est sans doute le groupe CMA CGM qui a capté le plus l'attention des congressistes. Rodolphe Saadé, s'exprimant au titre de directeur général (entre-temps promu au rang de PDG), a annoncé la livraison pour début 2018 du prochain navire amiral de l'armateur. Il portera le nom de "CMA CGM Antoine de Saint-Exupéry", et battra pavillon français.
Pour la dernière commande portant sur neuf navires d'une capacité de 22.000 EVP propulsés au GNL et livrables en 2020, il a indiqué que trois seraient immatriculés en France (Rif). Une annonce qui lui a valu des applaudissements de la part de l'auditoire.
"Nous avons longuement hésité entre le fuel conventionnel et le GNL. Mais on s'attend à ce que le gaz devienne moins cher à terme", a-t-il indiqué. "Dans le GNL, nous sommes les premiers. S'il avait fallu attendre que nos concurrents nous suivent, on aurait attendu longtemps", a-t-il commenté
Interrogé sur l'autonomie des navires, Rodolphe Saadé a répliqué clairement : "Je n'y crois pas". Il a estimé que, même si l'informatique a bien progressé, il lui semble peu probable de voir un ordinateur se trouver à la barre d'un navire en lieu et place d'un marin. Des propos fort appréciés au Carré des docks du Havre où les élèves officiers de l'ENSM étaient venus en nombre. Il a expliqué que "le fleet center de Marseille suit les 460 navires qui composent la flotte du groupe. Il s'agit d'un bon outil".

"Je suis convaincu que le gaz sera bon marché à terme"


Sur un autre registre touchant au développement durable, Vincent Favier, le PDG d'Ecoslops, a indiqué que son entreprise spécialisée dans la revalorisation des déchets pétroliers a signé à Marseille pour créer une usine à La Mède. "Nous avons un troisième projet pour Anvers qui verra le jour en 2019", annonce-t-il. "Sur le canal de Suez, nous allons signer une étude de faisabilité. Mais le principal obstacle est le financement", ajoute-t-il, précisant que l'entreprise, qui possède une unité à Sines au Portugal, est cotée en bourse.
En matière d'informatique portuaire, la société havraise Soget revendique toujours la place de "leader mondial", selon Pascal Ollivier, son directeur du développement. D'après ce dernier, "l'innovation consistait à partir à la conquête de l'international". "L'entreprise est partie en 2006 à la conquête du monde", a-t-il rappelé.
De son côté, la société marseillaise MGI, que Jaap van den Hoogen, son président du directoire, a présentée comme étant "une start-up trentenaire", a présenté Ci5, son CCS de troisième génération. "La France sera dotée d'un des meilleurs CCS du monde", a-t-il souligné.
2017 est sans conteste une année porteuse pour l'entreprise qui s'est vu décerner, a rappelé son dirigeant, un prix en Indonésie par l'IAPH pour son CCS Ci5 puis plus récemment un trophée à Paris aux Assises du port du futur pour son outil d'intelligence artificielle Channel 5.
Quant à la start-up Smart Sailors, l'ERP du shipping créé par un navigant et un informaticien, elle s'est retrouvée à la tribune. Guireg Capitaine, le directeur général de l'entreprise marseillaise proposant des modèles de gestion automatisés, a souligné que le groupe CMA CGM lui avait permis de se placer dans un incubateur.

Le défi des Affaires maritimes : "zéro papier"

Avec son projet "le portail du marin", la direction des Affaires maritimes n'est pas en reste. Le défi qu'elle s'est fixé est de parvenir à "zéro papier".
On retiendra que le problème de financement demeure un frein important au développement des start-ups. À cet égard, Rodolphe Saadé, convaincu que "la France avance" au chapitre de l'innovation, a annoncé que "le groupe CMA CGM se dotera en 2018 se son propre incubateur aux côtés de la ville de Marseille et de l'université d'Aix-Marseille".

Vincent Calabrèse

Lundi 27 Novembre 2017



Lu 1388 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy