L’écologie industrielle avance pas à pas au port de Strasbourg


À Strasbourg, l’initiative de mutualisation pour la valorisation de déchets, l’énergie et plus généralement les actions d’environnement s’étendent progressivement aux entreprises de la zone portuaire.


Soprema s'implique dans l'écologie industrielle au port de Strasbourg © Soprema
Soprema s'implique dans l'écologie industrielle au port de Strasbourg © Soprema
La démarche d’écologie industrielle territoriale (EIT) au port de Strasbourg avance dans le sens de son autonomisation. Son soutien financier public a été renouvelé cet automne mais la part privée venant des entreprises adhérentes continue d’augmenter pour approcher de la moitié : elle atteint 32.100 euros cette année, soit 43 % du budget total. Celui-ci est complété par l’Eurométropole de Strasbourg (14.000 euros), l’Ademe, la région Grand Est, le Port autonome (11.714 euros) et le Groupement des usagers du port (GUP) qui coordonne l’initiative.

"Les synergies mises en place entraînent des économies"


L’évolution du tour de table financier résulte de l’extension, certes modérée mais avérée, de cette EIT. Le programme rassemble une trentaine d’entreprises – sur les quelque 300 recensées sur la zone – et les actions concrètes font progresser son bilan économique et environnemental. "La baisse des dépenses qu’elles permettent représente désormais 400.000 euros par an pour l’ensemble des entreprises impliquées (soit cinq fois plus que le budget annuel de 74.500 euros, NDLR). Les synergies mises en place entraînent, par an, des économies d’eau de 700.000 litres et de gaz à effet de serre (- 3.300 équivalents tonnes de CO2) et la valorisation de plus de 3.500 tonnes de papiers et cartons", expose l’Eurométropole dans sa délibération en commission permanente de fin octobre dernier qui a attribué sa subvention annuelle.

Nouveau programme de trois ans

Parmi les concrétisations, la papeterie Blue Paper collecte les déchets de papier et carton afin de les recycler dans son process de production. Soprema, le fabricant de produits d’étanchéité pour le bâtiment, transforme les déchets de bois de ses voisins en gaz pour chauffer son usine. La nouvelle station de lavage de Rhenus Logistics, qui nettoie les camions à partir d’eaux usées retraitées, est ouverte à d’autres entreprises. Des achats mutualisés d’énergie et un service commun de réparation de palettes se sont mis en place.
Lancée en 2013, la démarche d’EIT entre désormais dans sa "phase 4". Programmée sur trois ans, celle-ci vise à conforter les synergies créées et à en instaurer de nouvelles, à définir une stratégie énergétique et à "construire une stratégie de communication" pour mieux faire connaître l’EIT, à commencer auprès des entreprises de la zone qui n’ont pas encore franchi le pas.

Mathieu Noyer

Lundi 9 Décembre 2019



Lu 792 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 4 Février 2020 - 11:07 Ecoslops continue de construire son réseau


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Riccobono - 115, chemin des Valettes - 83490 Le Muy