L'embargo russe n'a "pas d'impact significatif" sur Rungis


Après un mois, l'embargo russe sur les produits alimentaires occidentaux n'a "pas d'impact significatif sur le marché de Rungis mais un effet symbolique sur certains commerçants", selon les responsables du premier marché européen de gros.


© Rungis
© Rungis
L'embargo russe n'a "pas d'impact significatif" sur Rungis mais les grossistes sont inquiets. "Moins de 1 % des 1.200 entreprises installées sur le site exportent vers la Russie, dans des quantités limitées", a indiqué vendredi 5 septembre Stéphane Layani, PDG de la Semmaris, qui gère le marché d'intérêt national (Min) de Rungis, aux portes de Paris. "L'embargo a cependant un impact indirect lié à la surproduction en Europe, qui pourrait entraîner une baisse des cours", poursuit-il. "On va être débordé de marchandises", s'inquiète ainsi Isabelle Dalsoglio, directrice du distributeur de fruits et légumes Perez Lemeunier. Elle se dit particulièrement préoccupée par les oranges, "dont une partie de la production était destinée à la Russie".

"Création de marchés de gros à Saint-Pétersbourg, Moscou et Nijni-Novgorod"


L'embargo imposé début août par Moscou en représailles à des sanctions économiques liées à la crise ukrainienne bloque également les viandes. David Guédon, producteur de foies gras, considère le sujet comme "gravissime" : "Tout se négocie aujourd'hui pour le marché russe. On vend nos foies gras à des industriels français qui les revendent ensuite en Russie. Eux sont impactés".
Touché plus directement, Lionel Couppey, directeur d'Algo Foods, a vu ses exportations de porc diminuer de 25 % en tonnage à cause de l'embargo en cours pour des raisons sanitaires depuis janvier 2014. "Aujourd'hui, ce sont le Brésil et la Chine qui vendent aux Russes". Diana Yesiltepe, exportatrice de fromages, craint "une baisse du chiffre d'affaires d'environ 10 %". Une solution pourrait consister à exporter des produits sans lactose, exclus de la liste des produits suspendus par les Russes.

L'importation de vins toujours autorisée

Patrice Moutonnet, directeur commercial du grossiste en épicerie fine Medelys, évoque un impact sur son activité "assez faible. La marchandise va de toute façon transiter d'Europe en Asie, puis en Russie", estime-t-il. Concernant ses ventes de vins et spiritueux, dont l'importation est toujours autorisée, "les Russes en sont trop amateurs pour mettre un embargo dessus", prédit-il.
Le patron du marché international qui préfère se montrer rassurant tient aussi à vérifier les effets économiques réels sur les grossistes de Rungis avant d'envisager d'éventuelles "mesures de soutien". Le marché de Rungis tente de s'exporter lui-même en Russie, par la création de marchés de gros à Saint-Pétersbourg, Moscou et Nijni-Novgorod, selon Stéphane Layani. Or, cette "coopération technique" n'est pas remise en cause par l'embargo, assure-t-il.

AFP

Mardi 9 Septembre 2014



Lu 307 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 8 Juin 2018 - 13:43 Le café, le cacao et le sucre reculent €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy