L'espace aérien bélarus interdit de survol par l'UE


L'UE a décidé de fermer son espace aérien aux appareils du Bélarus, pour sanctionner le régime d'Alexandre Loukachenko accusé d'avoir dérouté un avion de ligne européen pour arrêter un dissident.


© Minsk international airport
© Minsk international airport
Les 27 États membres réunis en sommet à Bruxelles ont demandé à leurs compagnies aériennes d'éviter le survol du Bélarus et réclamé "la libération immédiate" du journaliste opposant Roman Protassevitch et de sa compagne Sofia Sapéga, selon les conclusions du sommet européen. Le Conseil "condamne avec force l'atterrissage forcé d'un avion Ryanair à Minsk (...) qui a porté atteinte à la sécurité aérienne et la détention par les autorités bélarusses" des deux personnes, indique le document.

"Un incident sans précédent et inacceptable" aux yeux des Vingt-Sept


L'institution appelle également l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) à enquêter sur cet "incident sans précédent et inacceptable". Il invite aussi à "élargir dès que possible la liste des responsables et entités" du Bélarus visés par des sanctions européennes. 

Quelque 88 personnes (dont Alexandre Loukachenko) et sept entités ont déjà été sanctionnées par une interdiction de voyager dans l'UE et un gel de leurs avoirs après la répression de l'opposition et la présidentielle du 9 août 2020, jugée "truquée" par les Européens. Les Vingt-Sept demandent en outre "l'adoption d'autres sanctions économiques ciblées" et invitent le chef de la diplomatie de l'UE Josep Borrell et la Commission européenne "à soumettre sans délai des propositions à cette fin".

Des compagnies aériennes suspendent le survol du pays

Le lendemain du sommet européen, Singapore Airlines a annoncé mardi 25 mai modifier la trajectoire de ses vols pour éviter le Bélarus à la suite du détournement du vol de Ryanair, dans le sillage d'autres compagnies aériennes dont Air France et Lufthansa. "Nous modifions la trajectoire de nos vols vers l'Europe pour éviter le survol de l'espace aérien du Bélarus et nous continuerons à suivre de près la situation", a indiqué un porte-parole de la compagnie singapourienne.

Air France avait annoncé un peu plus tôt suspendre le survol du Bélarus par ses appareils, et KLM ainsi que Finnair ont ensuite fait de même, conformément à une recommandation de l'UE qui a été adoptée. Lufthansa, SAS ou encore AirBaltic avaient pris la même décision la veille. 

"Air France a pris connaissance des conclusions du Conseil européen et suspend en conséquence jusqu'à nouvel ordre le survol de l'espace aérien (bélarusse) par ses appareils", a annoncé la compagnie aérienne, précisant suivre "en permanence l’évolution de la situation géopolitique des territoires desservis et survolés par ses appareils et (appliquer) strictement la règlementation".
 

AFP

Mardi 25 Mai 2021



Lu 493 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal