L'industrie de la croisière en Europe s'organise


Le Conseil européen de la croisière (ECC) et l'association internationale des croisiéristes (CLIA) se sont dotés de porte-parole sur leurs principaux marchés européens pour défendre l'industrie du secteur et rassurer sur la sécurité après le naufrage du «Costa Concordia».


© STX
© STX
L'industrie des croisières veut "s'adresser à ses principaux interlocuteurs suite au récent incident du «Costa Concordia», afin de répondre aux préoccupations en matière de sécurité" et réaffirmer sa "réputation positive" en Europe, ont expliqué l'ECC et CLIA. Pour la France, la Belgique et le Luxembourg, c'est Erminio Eschena, directeur général France de MSC Croisières, qui a été choisi. Les quatre autres représentants en Europe sont David Dingle, PDG de Carnival au Royaume-Uni, Michael Thamm, président d'Aida Cruises en Allemagne, Roberto Martinoli, PDG de Grandi Navi Veloci en Italie, et Carlos Pedercini, vice-président des opérations maritimes de Pullmantur en Espagne.
Accident inédit pour un géant des mers, le naufrage du «Costa Concordia» a porté un coup à l'image du secteur. Dans les semaines qui ont suivi, les réservations ont chuté de l'ordre de 15 % au niveau mondial selon Carnival, maison mère de Costa, et Royal Caribbean Cruises Ltd (RCCL), numéro deux.
La profession juge nécessaire de repenser sa communication pour ne pas pénaliser ce secteur en plein essor. Car, pour la première fois en 2011, plus de 6 millions de croisières ont été réservées en Europe (+ 9 % sur un an), a annoncé l'ECC, un chiffre qui a plus que doublé en une décennie. Les Britanniques restent les plus férus de croisières (1,7 million de voyages, + 5 %), suivis par les Allemands (près de 1,4 million, + 14 %), les Italiens (900.000 passagers) et les Espagnols (700.000). La France est le 5e marché (441.000, soit + 14 %).
La croisière va continuer son développement mais l'année 2012 sera "particulièrement compliquée" en raison de "l'impact" du Concordia, estime le président de l'Association française des croisiéristes (AFCC), Georges Azouze, par ailleurs patron pour la France de l'italien Costa. "Nous estimons que nous devons nous adresser aux clients, aux professionnels du tourisme, aux journalistes, aux gouvernements et aux autorités de régulation afin de démontrer que les croisières sont sûres et de montrer comment les croisières contribuent de manière significative et positive à l'économie européenne", a déclaré le président de l'ECC, Manfredi Lefebvre d'Ovidio. Les "primo-croisiéristes" ont notamment besoin d'être rassurés sur la sécurité, relève-t-on dans le secteur, qui souhaite aussi mettre l'accent sur le monde des armateurs ou encore les problématiques du tourisme d'escales.
Erminio Eschena s'est dit "honoré" d'avoir été choisi pour fédérer la parole de l'industrie des croisières. La France, première destination touristique au monde, est en matière de croisières "à la fois un pays émetteur, avec des têtes de ligne et des départs de Marseille, Cherbourg, Le Havre, Villefranche, Nice... et un vecteur d'arrivées de touristes grâce aux bateaux qui font escale en France. L'impact économique est important, nous allons en parler", a promis M. Eschena.

Audrey Kauffmann

Lundi 19 Mars 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy