L’offre et la demande se rééquilibrent dans le transport routier


La baisse des volumes à transporter sous l’effet d’une croissance économique en berne se traduit par un rééquilibrage entre l’offre et la demande sur le marché du transport routier de marchandises. Cette tendance a aussi pour conséquence de freiner les revalorisations tarifaires demandées par les transporteurs.


Le secteur du transport routier en France et en Europe demeure toujours confronté à une pénurie de main-d’œuvre © Sica Kerisnel
Le secteur du transport routier en France et en Europe demeure toujours confronté à une pénurie de main-d’œuvre © Sica Kerisnel
Pour la neuvième année consécutive, le cabinet Bp2r a mené une enquête de conjoncture auprès de 200 transporteurs routiers français et européens pour sonder leurs activités passées et à venir. Premier enseignement de ce baromètre, le ralentissement de la croissance économique observé depuis fin 2017 impacte les volumes à transporter. Seuls 56 % des transporteurs français observent une croissance de ces derniers contre 61 % en 2018 et 77 % en 2017. Pour les six prochains mois, ils ne sont plus que 42 % à miser sur une augmentation de leurs trafics. Si l’essoufflement de l’activité a été plus tardif parmi les transporteurs européens, il semble plus brutal puisque seuls 56 % enregistrent une hausse de leurs volumes en 2019 ; un pourcentage en chute de 34 points.

Revalorisation modérée

Sur un marché sous-capacitaire il y a encore deux ans, le repli des tonnages à transporter se traduit par un rééquilibrage entre l’offre et la demande, selon Bp2r. Près de la moitié des transporteurs français (45 %) estiment le marché à l’équilibre contre 38 % en 2018 et 25 % en 2017. Cette tendance est confirmée par les transporteurs européens dans les mêmes proportions. Elle a pour conséquence de modérer les évolutions tarifaires. "La moyenne des réévaluations tarifaires hors gasoil qui seront demandées en 2020 par les transporteurs français à leurs clients est de 2,06 %, soit une diminution d’un demi-point par rapport à 2019. Chez les européens, la demande de réévaluation moyenne tombe de 4,35 à 2,65 %", relève le cabinet.

Baisse des investissements dans le parc

Si l’offre et la demande se rééquilibrent sur le marché du transport routier en France et en Europe, le secteur demeure toujours confronté à une pénurie de main-d’œuvre. Face à cette situation, la priorité de tous les transporteurs est le recrutement de conducteurs. 63 % des entreprises françaises déclarent avoir embauché au cours des neuf derniers mois et 65 % prévoient de le faire lors du prochain semestre. Après deux exercices d’investissements soutenus dans le parc moteur, cette stratégie ralentit en revanche. Seuls 41 % des transporteurs français ont investi dans leur flotte cette année au-delà de son renouvellement "naturel" (53 % en 2018).

"La moyenne des réévaluations tarifaires hors gasoil est de 2,06 % en 2020"


En termes de rentabilité enfin, la situation semble se stabiliser sans amélioration significative toutefois. En 2018, 52 % des transporteurs estimaient possible d’atteindre leurs objectifs financiers et 35 % jugeaient leur situation financière tendue. "En 2019, ils ne se montrent guère plus optimistes quant aux objectifs de rentabilité mais ils sont moins nombreux à constater une détérioration de leur situation financière ; 27 % considèrent qu’elle s’est améliorée. Cependant les perspectives moyennes de revalorisations tarifaires risquent de peser sur leurs résultats en 2020", conclut Bp2r.

Érick Demangeon

Lundi 30 Décembre 2019



Lu 1854 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal