L’or et le nickel brillent, le sucre recule


Le métal jaune s’est apprécié, galvanisé par l'augmentation des risques géopolitiques et la flambée de l'inflation. Le Nickel était aussi orienté à la hausse en raison de la crise Ukrainienne. Le sucre a baissé en raison d’une production excédentaire.


Récolte de betteraves à sucre © Tereos
Récolte de betteraves à sucre © Tereos
Le prix de l'or a grimpé sur la semaine dernière jusqu'à un nouveau sommet depuis juin à 1.902,48 dollars l’once. Le 18 février 2022, l'once d'or coûtait 1.894,80 dollars, contre 1.858,76 dollars sept jours plus tôt en fin d'échanges.

"La première source de soutien de l'or est la hausse des prix dans le monde entier, les investisseurs cherchant à protéger leur pouvoir d'achat contre la dépréciation des monnaies fiduciaires", explique Fawad Razaqzada, analyste chez ThinkMarkets.
L'inflation se situe à des records de plusieurs décennies dans de nombreuses régions du monde. Dans la zone euro elle se situe à 5,1 %, sommet historique depuis que l'office européen des statistiques publie cette mesure.

Par ailleurs, "les événements à la frontière ukrainienne incitent les investisseurs à rechercher des valeurs refuges" comme l'or, souligne Craig Erlam, analyste chez Oanda.

"Les gains restent vulnérables à tout apaisement à la frontière ukrainienne", affirme Ipek Ozkardeskaya de Swissquote.
Les signaux envoyés sont contradictoires : des bombardements étaient en cours le 17 février près de Stanytsia Louganska, une ville de l'est de l'Ukraine sous le contrôle des forces gouvernementales. Le Kremlin promet quant à lui le retour dans leurs casernes des troupes engagées dans des manœuvres aux abords de l'Ukraine.

Nickel et plomb à la hausse

Dans le même temps, le cours du nickel grimpait sur le London Metal Exchange (LME), se rapprochant d'un sommet pluriannuel atteint en janvier 2022. La tonne de nickel pour livraison dans trois mois s'échangeait à 24.190 dollars le 18 février, contre 23,051 dollars le vendredi précédent à la clôture.

"Le marché du nickel semble toujours très tendu", affirme Daniel Briesemann, analyste pour Commerzbank. "La hausse des prix est probablement due aux inquiétudes concernant les ruptures d'approvisionnement, la crise ukrainienne semblant continuer à s'aggraver." La Russie est l'un des principaux producteurs d'aluminium et de nickel. Les exportations de matières premières pourraient également être affectées en cas de sanctions contre le pays.

Les États-Unis redoutent désormais une attaque de l'Ukraine "dans les prochains jours", tandis que la Russie balaye ces accusations et annonce de nouveaux retraits de troupes de la frontière ukrainienne. Les prix du plomb poursuivaient également leur hausse, la production chinoise étant en baisse en glissement mensuel, selon les analystes de Marex. La tonne de plomb pour livraison dans trois mois s'échangeait à 2.348 dollars sur le LME le 18 février, contre 2.279 dollars sept jours auparavant.

Le sucre se replie

De leur côté, les cours du sucre étaient en baisse, freinés par des excédents de production, malgré une demande présente.
À New York, la livre de sucre brut pour livraison en mars prochain valait 17,70 cents le 18 février, contre 17,81 cents sept jours auparavant. À Londres, la tonne de sucre blanc pour livraison au même mois valait 486,40 dollars contre 501,40 dollars le vendredi précédent à la clôture.

Les marchés de "New York et Londres étaient un peu plus bas dans les échanges", en raison "d'un surplus de production", explique Jack Scoville, analyste de Price Group. Habituellement, des prix élevés du pétrole encouragent l'utilisation au Brésil, premier exportateur mondial, de la canne à sucre pour produire un éthanol devenu plus compétitif, ce qui diminue d'autant le sucre disponible et dope les cours.

Mais la demande en fioul au Brésil reste "particulièrement faible", font remarquer les analystes de Rabobank. La demande en sucre est "toujours bonne, mais les approvisionnements pourraient augmenter car moins d'éthanol est produit", poursuit Jack Scoville.

AFP

Lundi 21 Février 2022



Lu 1088 fois



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 27 Juin 2022 - 18:21 Le cuivre, l’or et le café reculent


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal