L’or et le sucre se portent bien, l’aluminium s’envole


Le métal jaune s’est valorisé la semaine dernière. L’aluminium a atteint son plus haut niveau depuis plus de trois ans, alors que le sucre a profité de la demande en éthanol et du froid au Brésil.


© Aluminium Futur
© Aluminium Futur
Le prix de l'or s'est légèrement apprécié depuis le 23 août 2021, profitant de la faiblesse du dollar et du sentiment d'aversion au risque qui règne sur le marché. Une once d'or s'échangeait le 27 août contre 1.810,59 dollars, au lieu de 1.781,12 dollars le vendredi précédent en fin d'échanges.
La semaine aura cependant été calme pour le marché aurifère, qui a attendu le discours du président de la Banque centrale américaine (Fed) Jerome Powell le 23 août. Il a affirmé que la Fed pourrait ralentir son programme de rachats d'actifs en 2021, mais s'est empressé de préciser que cela n'indiquait pas qu'une hausse des taux était à l'horizon.
Pour l'or, des taux bas signifient que les obligations américaines, autre actif refuge, sont moins attractives et rendent le métal jaune, qui n'offre aucun rendement, plus intéressant. Par ailleurs, le prix de l'or est fixé en dollars sur le marché international, et une baisse du billet vert rend les lingots moins chers pour les acheteurs utilisant d'autres devises.
Autre facteur favorisant l'or, l'incertitude géopolitique : "l'attaque de l'aéroport de Kaboul a sans aucun doute profité au métal", note Daniel Briesemann, analyste chez Commerzbank.

L’aluminium en pleine forme

Le prix de l'aluminium a atteint le 27 août un plus haut depuis le 19 avril 2018, à 2.697 dollars la tonne sur le London Metal Exchange (LME). Il est tiré par les pressions qui pèsent sur l'offre tandis que la demande reste élevée. La tonne d'aluminium pour livraison dans trois mois s'échangeait à 2.639,00 dollars le 27 août, contre 2.546,50 dollars le vendredi précédent en fin de séance.
"La production au mois d'août, et peut-être aussi des mois suivants, devrait être plus faible en raison de la pénurie d'électricité en Chine et d'une grève au Canada", a expliqué Daniel Briesemann.
Or, la demande mondiale est forte : elle s'inscrit en hausse de 10,5 % de janvier à juin 2021 par rapport aux niveaux enregistrés un an auparavant, a annoncé le Bureau mondial des statistiques sur les métaux (WBMS). Selon lui, le marché de l'aluminium est même déficitaire depuis le début de l'année, de l'ordre de 1,021 million de tonnes, alors qu'il était excédentaire d'un volume comparable l'an dernier.

Le sucre tiré par l’or noir


Les prix du sucre se sont légèrement appréciés cette semaine, portés par la demande en éthanol et une production brésilienne toujours affectée par les conditions climatiques extrêmes en juillet.
À Londres, la tonne de sucre blanc pour livraison en octobre valait 484,50 dollars le 27 août, contre 483,50 dollars le vendredi précédent à la clôture. À New York, la livre de sucre brut pour livraison au même mois valait 19,95 cents, contre 19,58 cents sept jours auparavant.
Selon le dernier rapport de l'association industrielle Unica, la production de sucre de la principale région productrice au Brésil, le Centre-Sud, a baissé de 7,5 % lors de la première quinzaine d'août.
"Cela s'explique en partie par le fait qu'une plus grande partie de la canne à sucre a été orientée vers la production d'éthanol", souligne Michaela Helbing-Kuhl, de Commerzbank, ce qui diminue l'offre de sucre disponible sur le marché. Ce phénomène devrait continuer cette semaine, marquée par une hausse de 10 % des cours du brut.
La récolte brésilienne est par ailleurs affectée par des conditions météorologiques extrêmes du mois de juillet. Un froid glacial avait endommagé certaines plantations.

 

AFP

Lundi 30 Août 2021



Lu 1042 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal