LSN exhorte les entreprises normandes à anticiper le Brexit


Association interprofessionnelle regroupant 180 adhérents de toutes catégories concernés par la logistique et le transport, LSN (Logistique Seine Normandie), créée en 2003, fait feu de tout bois pour encourager les entreprises à anticiper au maximum un Brexit dur.


© Éric Houri
© Éric Houri
"Où va-t-on mettre les pieds ? C’est vrai qu’on navigue un peu à vue ces dernier temps. Mais le 29 mars arrive vite. C’est pourquoi il faut pour les entreprises anticiper au maximum et essayer de travailler ensemble", estime Alain Verna, président de LSN et PDG de Toshiba Tec Europe à Dieppe.
C’est pourquoi l’industriel voit plutôt d’un bon œil la fusion effective depuis le 7 janvier des syndicats mixtes du port de Dieppe et Ports Normands Associés (PNA, Cherbourg et Caen) sous la bannière "Ports de Normandie". Et celle annoncée des ports de l’axe Seine (Paris, Rouen et Le Havre), même s’il déplore déjà le retard pris dans sa mise en place concernant la nomination du préfigurateur par exemple.

© Éric Houri
© Éric Houri
Depuis plusieurs mois, LSN multiplie ses participations à des missions en Angleterre à la rencontre des élus, des entreprises et des portuaires. Ce fut le cas en novembre en compagnie du président de région, Hervé Morin. Le 22 janvier prochain, une nouvelle démarche est programmée à Londres et Dublin.
Ce qu’on sait déjà c’est que le Brexit pourrait entraîner pour les ports du littoral normand (Cherbourg, Caen et Dieppe) des investissements d’urgence à hauteur de 30 millions d’euros : aires de stationnement des camions, installation de postes de contrôles douaniers, création de Pif/Pec (poste d’inspection frontalier, poste d’entrée communautaire) dont seul Le Havre est pourvu jusqu’alors. Sans parler du recrutement d’effectifs tant du côté Douanes que chez les contrôleurs et inspecteurs vétérinaires et phytosanitaires.

"À nos opérateurs de créer une nouvelle offre normande sur le transmanche"


Comment doivent procéder les entreprises, pour certaines paniquées, pour minimiser les impacts sur leurs "business models" d’un Brexit dur ("No Deal"), version qui semble la plus probable ? Alain Verna préconise : "S’identifier auprès des Douanes, se familiariser avec les nomenclatures douanières pour connaître les marchandises susceptibles d’être taxées, au besoin s’entourer de prestataires spécialisés, sachant que cela a un coût et peut anéantir les marges". Les possibilités de manœuvre seront infimes sachant que les surcoûts logistiques sont évalués par LSN entre 3 et 10 % selon les produits.

Davantage de rotations

Quelles conséquences pour les ports normands ? Alain Verna hésite entre le verre à moitié plein et à moitié vide. "Si les problèmes d’engorgement se concentrent sur le Détroit qui voit passer quinze fois plus de camions que la Normandie, il est possible de récupérer quelques trafics. Mais n’oublions pas que nos amis belges et hollandais ne vont certainement pas manquer d’idées pour nous les prendre. À nos opérateurs de créer une nouvelle offre normande sur le transmanche, avec peut-être davantage de rotations", analyse-t-il.

Vincent Rogé

Jeudi 10 Janvier 2019



Lu 788 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 8 Mars 2019 - 16:20 2019, une année charnière pour la SITL


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy