La Chine incite sa flotte marchande à emprunter l'Arctique


À la faveur du réchauffement climatique, la Chine envisage d'exploiter un raccourci maritime reliant les océans Pacifique et Atlantique via les eaux polaires de l'Arctique, et publié un guide afin d'y encourager la navigation marchande.


La Chine voit une opportunité de remodeler les flux commerciaux mondiaux par l'Arctique © Cosco
La Chine voit une opportunité de remodeler les flux commerciaux mondiaux par l'Arctique © Cosco
La route maritime, appelée "passage du Nord-Ouest" et qui passe au nord du Canada, permet de raccourcir sensiblement les trajets entre la Chine - première puissance commerciale mondiale - et l'Est des États-Unis, en évitant le canal de Panama. Cette voie de navigation avait été recherchée durant plusieurs siècles par de nombreux explorateurs européens, dont les expéditions vers ces eaux hostiles et souvent prises par la glace ont parfois connu des conclusions dramatiques. La route maritime reste impraticable une bonne partie de l'année, mais le récent réchauffement climatique et la débâcle de la banquise l'a rendue plus accessible. Pékin y voit désormais une opportunité de remodeler les flux commerciaux mondiaux.

Un guide de 356 pages

L'Administration de la sûreté maritime chinoise vient de publier un guide de 356 pages, comprenant cartes marines et descriptions de l'état des glaces le long du passage du Nord-Ouest, a indiqué mercredi 20 avril le journal "China Daily". "Des navires battant pavillon chinois navigueront sur cette route dans l'avenir", a assuré Liu Pengfei, le porte-parole de l'administration. "Lorsque cette route sera régulièrement utilisée, elle modifiera le transport maritime planétaire et aura une influence considérable sur le commerce international, l'économie mondiale, les flux de capitaux et l'exploitation des ressources", a ajouté Liu Pengfei.

"Des navires battant pavillon chinois navigueront sur cette route dans l'avenir"


Le Canada considère le passage du Nord-Ouest comme faisant partie de ses eaux intérieures, une position contestée par d'autres pays, pour qui la voie est un détroit international. Le ministère chinois des Affaires étrangères n'a pas tenu mercredi 20 avril à faire connaître sa position sur la question. "La Chine prendra une décision appropriée en fonction de divers facteurs", a indiqué Hua Chunying, un porte-parole du ministère.
L'an passé, le géant chinois du fret maritime Cosco avait annoncé vouloir ouvrir des lignes régulières vers l'Europe via le "passage du Nord-Est", une autre voie passant par l'Arctique, et qui longe les côtes septentrionales de la Sibérie. Des navires marchands du géant étatique avaient emprunté cette route en 2013 et 2015. Cosco, depuis, a été fusionné avec une autre compagnie, China Shipping Group.
"Beaucoup de pays perçoivent l'importance financière et stratégique des passages dans l'océan Arctique. La Chine y porte également une grande attention", a déclaré Wu Yuxiao, un des co-auteurs du nouveau guide. La Chine n'est pas frontalière de l'océan Arctique et n'y a aucune revendication territoriale, mais a obtenu en 2013 le statut d'observateur au Conseil de l'Arctique, un forum intergouvernemental de coopération.

AFP

Mercredi 20 Avril 2016



Lu 382 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy