La Chine lance un site d'essais géant pour navires autonomes


Pékin a entamé en mer de Chine méridionale la construction du plus grand site mondial d'essai pour bateaux sans pilote, une technologie à usage civil et militaire en plein boom planétaire, a indiqué mardi 13 février un média d'État.


Ce site vise à positionner la Chine dans le futur marché des embarcations autonomes © cme.gov.cn
Ce site vise à positionner la Chine dans le futur marché des embarcations autonomes © cme.gov.cn
Cette zone de test est actuellement construite au large de Zhuhai, une grande ville portuaire du Sud du pays, a annoncé l'agence Chine nouvelle.
Elle est située à proximité immédiate de la mer de Chine méridionale, une zone sensible dont Pékin revendique la majeure partie face à d'autres pays aux prétentions rivales (Philippines, Vietnam, Malaisie et Bruneï).
La technologie des bateaux sans pilote (ou "autonomes") en est encore à ses balbutiements au niveau mondial. Elle permettrait à des embarcations, civiles comme militaires, d'être dirigées à distance.
Elle pourrait notamment révolutionner l'industrie du transport maritime : sans équipage, un cargo peut embarquer davantage de marchandises. Les économies de main-d'œuvre pourraient également être colossales.

"Mise à l'eau à la fin de l'année du "Jindouyun""

Premier du genre à être construit en Asie, le "site de test de bateaux sans pilote" de Zhuhai devrait devenir le plus grand du monde, avec une superficie totale, à terme, d'environ 770 km2.
En quoi consiste-t-il concrètement ? Des îles situées dans la zone maritime seront équipées de GPS, de sonars, d'instruments de communication, ou encore de composants photo-électriques, tous nécessaires au guidage des bateaux, selon le "Quotidien des sciences et technologies de Chine", un journal étatique.
Aucune date de mise en service n'a été annoncée.
"Pékin utilisera ce site pour concevoir une série de nouveaux systèmes sans pilote à visée militaire, mais aussi civile, car c'est un secteur qui peut contribuer à son développement économique", juge Collin Koh, spécialiste des questions maritimes à l'Université de technologie de Nanyang, à Singapour.
"Il symbolise l'émergence de la Chine en tant que puissance maritime. Et vise à la positionner dans le futur marché des embarcations autonomes."
Divers projets de bateaux sans pilote existent déjà dans l'Union européenne (projet Munin/transport) ou encore aux États-Unis (Sea Hunter/militaire). La Norvège devrait par ailleurs lancer en 2018 le premier cargo 100 % électrique et autonome au monde.
La Chine cherche à rattraper son retard dans le domaine. Elle prévoit de mettre à l'eau à la fin de l'année son propre navire autonome, le "Jindouyun", qui doit servir au transport fluvial et à l'acheminement de marchandises vers des îles.

AFP

Mercredi 14 Février 2018



Lu 575 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy