La Conférence du fret-logistique du Grand-Est ouvre


Pour se procurer une vision globale du sujet et guider leurs actions dans les prochains années, les pouvoirs publics lancent la Conférence régionale du fret et de la logistique du Grand Est, fondée sur une large démarche participative.


© E Login 4
© E Login 4
La Conférence régionale du fret et de la logistique du Grand-Est démarrera le 6 octobre à Strasbourg par un premier atelier consacré à l’immobilier et au foncier . Il sera suivi de quatre autres, au rythme d’un par mois jusqu’à février, successivement sur les thèmes des infrastructures et flux de fret, de la transition écologique pour le secteur d’activités, des ressources humaines et du "système logistique régional", à savoir la logistique analysée comme atout pour l’économie et l’aménagement du territoire du Grand Est.
Préparées en amont par des experts, ces réunions convient tous les acteurs de la chaîne logistique – pouvoirs publics, entreprises de transport et logistique, chargeurs, gestionnaires d’infrastructure, formateurs, recruteurs, autres prestataires et associations  - à échanger dans un même cadre pour compléter… ou confronter leurs points de vue.
Elles déboucheront sur une grande synthèse en mars destinée à fixer le cap des politiques pour les années à venir. L’État et la région Grand-Est, toutes deux à l’origine de cette conférence dont le cadre a été posé l’an dernier par le Comité interministériel de la logistique (Cilog), ont voulu ce mode opératoire le plus ouvert possible. "La variété des participants et leur implication sont les deux clés de la qualité des travaux. Aucun acteur n’étant en capacité de relever seul l’ensemble des défis, le déploiement de démarches collectives apparaît plus que jamais nécessaire", indiquent-ils dans le document de présentation de la conférence.
Pour orchestrer l'événement, ils se sont tournés vers un outil reconnu de longue date pour la fiabilité de ses chiffres et de ses analyses : l’Observatoire régional du transport et de la logistique (ORT&L), lui-même piloté par la Dreal (direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement) Grand Est.

Capter les flux... et le personnel

Plusieurs enjeux majeurs forment le contexte de l’initiative. D’une part, la capacité de cette grande région située au cœur des principaux axes de circulation et corridors de fret ouest-européens à ne pas se résumer à une zone de transit mais à capter la valeur ajoutée par des implantations logistiques de qualité.
D’autre part, la nécessaire sobriété de consommation foncière à l’ère prochaine du zéro artificialisation nette (ZAN) qui semble à première vue entrer en contradiction avec la nature de l’activité.
Ensuite, les moyens de répondre à la dégradation dans le temps des infrastructures, en termes de financement et de planification.
 

"relocaliser des activités productives et raccourcir les circuits"


Enfin, le transport-logistique se retrouvent bien sûr en première ligne des problématiques de  transition écologique (réduction des gaz à effet de serre) et de recrutement-formation (pénurie de main d’œuvre).
Ses effectifs dans le Grand Est sont chiffrés à 63.000 personnes en direct et 106.000 en élargissant aux personnes qui exercent cette fonction dans des entreprises dont ce n’est pas le métier principal.

L’État et la région appréhendent les "défis" de cette filière comme une "opportunité : une robustesse du système logistique" qui permette de "relocaliser des activités productives et raccourcir les circuits d’approvisionnement".
 

Mathieu Noyer

Lundi 3 Octobre 2022



Lu 1559 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal