La Corse suspend la création de la Semop


L'Assemblée de Corse a reporté la création d'une compagnie maritime régionale en rejetant l'offre des armateurs Corsica Linea et La Méridionale. L'incertitude augmente à trois mois de l'entrée en vigueur supposée des nouvelles modalités de ce service public.


Une nouvelle période d'incertitudes s'ouvre pour la DSP corse © Franck André
Une nouvelle période d'incertitudes s'ouvre pour la DSP corse © Franck André
Les deux sœurs ennemies de la desserte maritime de l'île dans le cadre de la délégation de service public (DSP) postulaient pour s'associer à la collectivité de Corse dans le futur modèle promu par ses instances politiques.

Crise sanitaire et enquête de Bruxelles

Ce partenariat public-privé doit permettre de créer une compagnie maritime régionale qui assurera la desserte des cinq ports de Corse depuis Marseille pendant sept ans à partir de janvier 2021. Mais l'Assemblée de Corse a officiellement reporté la création de cette société d'économie mixte à opération unique (Semop) vendredi 25 septembre.
La suspension du processus a été justifié par trois arguments : le "contexte de crise sanitaire" qui "modifie le besoin de service public" et rend l'offre du partenaire unique inadéquate, "des procédures en cours devant la Commission européenne" et le montant des compensations financières demandé par Corsica Linea et La Méridionale.
Le plus gros caillou dans la chaussure de la Collectivité est l'ouverture en février par la Commission européenne d'une procédure formelle d'examen des trois conventions de délégation de service public passées avec la Corsica Linea pour assurer la desserte des ports d'Ajaccio, Bastia et L'Île-Rousse depuis Marseille, entre le 1er octobre 2019 et le 31 décembre 2020.

Divergence sur les conditions financières

De plus, le groupement Corsica Linea-La Méridionale a demandé une compensation financière pour obligation de service public d'un montant total hors taxe de 776,5 millions d'euros alors que les estimations de la Collectivité prévoyaient 570 millions d'euros. Le conseil exécutif a donc demandé et obtenu de l'Assemblée de Corse qu'elle considère comme infructueuse cette offre.

"Nous continuons à être pour une Semop"


Les modalités d'organisation des cinq lignes entre Marseille et Ajaccio, Bastia, L'Île-Rousse, Porto-Vecchio et Propriano à partir du 1er janvier 2021 doivent être présentées en octobre lors de la prochaine session de l'Assemblée de Corse. "Nous continuons à être" pour une Semop, détenue à 50,1 % par la Collectivité de Corse et à 49,9 % par l'actionnaire privé, pour gérer le transport de marchandises et de passagers entre ces ports et Marseille, a souligné Gilles Simeoni devant l'Assemblée de Corse.
Le principe de la création d'une compagnie régionale avait été acté par un vote de l'Assemblée de Corse du 6 septembre 2016, afin de remplacer les délégations de service public qui encadrent actuellement la desserte de l'île.
Des marins de La Méridionale étaient rassemblés devant la collectivité de Corse depuis jeudi pour exprimer leur inquiétude sur l'avenir de leur compagnie.

AFP

Lundi 28 Septembre 2020



Lu 1606 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal