La FNAUT s'oppose à la réunification SNCF-RFF


Tenues fin 2011, les Assises du ferroviaire ont conclu en faveur d’une réunification "à l’allemande" de la gouvernance du système ferroviaire français via un rapprochement de la SNCF et de Réseau ferré de France. Cette perspective est contestée par la FNAUT au motif qu’elle ne permettrait pas de dégager une vision à moyen et long terme du rôle du rail et de son financement. La fédération préconise d’autres alternatives.


© RFF/Recoura Christophe
© RFF/Recoura Christophe
"Consistance de l’offre ferroviaire et du réseau ferré, productivité, rôle des collectivités, aménagement du territoire, concurrence intermodale", autant de questions pour lesquelles le projet de réunification entre la SNCF et RFF n’apporterait aucune réponse, selon la Fédération nationale des associations d’usagers des transports (FNAUT).

Jean Sivardière, président de la FNAUT © ED
Jean Sivardière, président de la FNAUT © ED
À ses yeux, ces interrogations sont pour l’essentiel du ressort de l’État tout comme le désendettement de RFF ou l’arbitrage de ses conflits avec la SNCF. "La création de RFF a permis l’apparition d’une expertise technique et économique indépendante. Elle a permis aussi l’émergence d’idées innovantes et de préoccupations négligées par la SNCF comme le cadencement, la desserte des ports, les OFP pour le wagon isolé ou la régénération du réseau classique. Ces acquis doivent être préservés". Au-delà, "redonner tout le pouvoir à la SNCF en lui confiant le pilotage du système ferroviaire alors que l’État n’est pas en capacité aujourd’hui de la contrôler, est dangereux car sa stratégie de régression actuelle répond à ses intérêts propres à court terme et non ceux des clients du rail", fustige la fédération.

Unir la gestion de l'infrastructure

La comparaison avec le modèle allemand serait en outre faussée car "le contexte allemand est différent : le rail a été désendetté, le réseau est en bon état, le problème du statut des cheminot a été résolu, la productivité de la DB est forte et la concurrence entre opérateurs ferroviaires a joué un rôle bénéfique". La FNAUT défend une autre orientation. Laquelle intègre une partie des conclusions des Assises sur la nécessité d’unir la gestion de l’infrastructure en rassemblant RFF, la Direction de la circulation ferroviaire (DCF) et SNCF Infra dans un même organisme. "Reste à savoir si la nouvelle entité sera autonome juridiquement ou rattachée à la SNCF".

"Redonner tout le pouvoir à la SNCF serait dangereux"


Le rôle de l’État apparaît au centre de la nouvelle gouvernance préconisée avec pour fonctions suivantes : "Définir une politique cohérente des transports en particulier l’offre de services et les infrastructures, assurer la coordination des visions de RFF, de la SNCF et des autorités organisatrices, contrôler l’application de sa politique en lien étroit avec le régulateur (Araf)". À cette gouvernance, la fédération souligne l’importance des opérateurs, en tant que "forces de propositions d’améliorations" et la création d’un gestionnaire des gares chargé, par exemple, d’assurer un guichet unique pour la commercialisation des services, et la gestion des fonctions techniques comme le mouvement des trains.

Érick Demangeon

Vendredi 6 Juillet 2012





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy